Challenge Massy 2016

Sébastien a réalisé une très belle performance sur le challenge Massy cette année en terminant 1er de la catégorie Master Open.

Lors de la finale du challenge à Frontenac, il monte sur le podium et assure ainsi sa victoire au classement général de l’épreuve. BRAVO

Revivez son épopée en images.

00000723

img_0065

img_0063

img_0060

img_0062

img_0061

projet2016

Raid ABS 2016

Ca commence bien : j’oublie mon sac de fringues de raid dans la maison, on s’en rend compte au bout de 40 min de voiture, juste au moment où on devait récupérer la miss Fred sur le péage. Aller retour à la maison oblige, mm si j’ai tenté le drop de 70 m en proposant à ma douce de faire moitié route pour m’amener le sac. (heureusement qu’elle était là car c’est elle qui s’est rendu compte de l’oubli qd elle est rentrée!!!merci).
Ca m’apprendra à chambrer Stef dumortier 2 min avant le départ sur le choix de la couleur du sac de course. Les initiés du RIF comprendront…
Donc au programme c’est le raid ABS: 1ère manche du championnat de France Frmn/Fftri 2016.2017.
Ca claque: il semblerait qu’on va prendre cher au niveau du déniv!!!Arrivée à Bompas vers 00h30 : jetage de tentes au bord de la rivière et dodo. Réveil au son du train et préparation matos. On fait dans le minimaliste cette fois ci, mini Kamel, mini poche à eau . Mais grosse crevaison pour Fred et chaîne montée de traviole sur le dérailleur….on a gagné déjà une paire de bière avec ce souci d’avant course. Pour une nana qui prévoit tout à l’avance et bien c’est raté elle va payer sa tournée en fin de we!!!

14352307_520457794820980_2367603891953602996_o

On part donc à 2 équipes : Sébastien et Cédric en hommes mûrs et Fred et moi en mixte. On décide comme d’hab de faire la course ensemble pour optimiser les choix d’orientation et pour profiter du paysage!!!
Ca démarre par 3 km de bike and run où la patate monte de suite à 180 pulse au moins!!!on arrive au parc VTT dans le paquet de devant mais comme les 2 raids sont partis ensemble: y’a du monde. 14 km de VTT jalonné pour finir de se chauffer les cuissots. Ca grimpe fort.

14311270_520473838152709_4847459057380058678_o

Pointage en 5è et 6è position au scratch du raid intense: tout va bien. Trek orientation 12 km et 2h30 plus tard on revient au parc VTT. ce trek était fantastique, des coupes judicieuses des points de vue magnifiques et au jeu du chat et de la souris on a réussi à mettre dans le rouge l’équipe mixte qui était avec nous…Trop bon. Devant les 1ers sont loin déjà : Issy absolu a vissé d’entrée pour survoler ce raid en mixte!!!

14332917_520488611484565_651160364241840975_n

Nous repartons donc encore 5è et 6è du parc pour un Vtt orientation de 18 km +8 km de vtt jalonné. Grosse boulette qui nous fait perdre 40 minutes sur une sente difficile à trouver pour accéder au col. Alerte crampes pour moi sur ce début de section puis Cédric,dans le dur, est tracté par Seb qui prend un coup de chaud juste avant la boulette. Seule Frédérique est en forme!!!aie aie aie. On enquille une grosse descente pour finir ce Vtt’o et partir sur le jalonné.

14311311_520492794817480_7390545052488613897_o

On a perdu beaucoup de places et sûrement le podium en mixte. En forme on décide avec Fred de quitter nos compères pour réparer notre boulette. On réussit à doubler 3 équipes mixtes sur ce dernier VTT puis le trail et les 10 km de canoë pour finir. On termine en 8h34 et 2300m de D+ pour 74 bornes. Nos garçons arrivent 10′ derrière nous. Verdict de cette première journée: 8ème scratch et 3ème mixte pour Fred et moi. 12ème scratch pour Seb et Céd’. La journée a été très dure pour certaines équipes apparemment car il y a de nombreuses équipes shuntées par l’orga.

14310476_520491064817653_3103548056188469079_o

22h : départ du canyon nocturne pour les garçons: aquatique, ludique, saut de 7 m, rappel sous cascade..le pied!!!
Dodo et levé 5h45.
On découvre le classement provisoire et ma partenaire commence à avoir les guiboles qui chauffent. On a 6 min de retard sur les 2ème mixte (merci la boulette de 40′!!) et 1h30 de retard sur Issy absolu de Vivianne et Eric (autant dire que c’est mort pour la première place). On va tout donner et on comptera à la fin…

14352459_520492861484140_1015559382239626927_o

2 km de trek qui monte sévère puis 6 km de Vtt avec une patate de 3km et une descente de 3km à fond les ballons. Grosse course d’orientation montagne avec 12 postes. Parcours magnifique, l’orientation à 4 est nickel et on claque la section en 2h . On arrive au parc VTT avec Issy absolu en 2ème position. Transition express pour Fred et moi, il reste 22 km de VTT jalonné et faut tout donner. On se parle , s’encourage, le profil indique 2 grosses bosses et 2 grosses descentes techniques. Prise de risque maximale dans les descentes rocailleuses. Les montées se font chacun à notre rythme. Je sens ma coéquipière un petit peu stressée. Elle est obligée de me préciser qu’elle veut aller chercher la 2ème place et pas la 1ère. T’as raison , j’avais pas remarqué Fred!!Vu comment on appuie sur les pédales, on n’est pas venu pour acheter du terrain (mm si certains sentiers le méritent tellement les paysages sont beaux). J’ai pas non plus l’impression de beurrer des tartines, on s’envoie comme des fous. Petit coup de chaud (le seul du we ) dans la dernière montée pour ma Fred et on dévale vers Auzat. Arrivée dans le gymnase .Reste à attendre les autres et voir les écarts.

14330147_520473054819454_3539803553508555948_n

Très vite on comprend que ça va le faire. On part au buffet sans mm se laver tellement on a les crocs. Cédric et Seb ont géré ce dernier VTT et arrivent quelques minutes après nous. Pour cette journée : 43 km , 5h23 et 1800 D+
Rapide lavage dans les toilettes du gymnase et remise des prix. 6ème scratch et 2ème en mixte: énorme raid pour nous.
Sur le podium on savoure encore plus quand Seb et Cédric nous rejoignent pour leur victoire dans la catégorie « raideurs qui ont commencé le raid avec des t shirt en coton!!! »
Moment très sympa.
Nous remercions l’orga et on file sur Bordeaux non sans s’arrêter boire la binouze que Fred nous devait!!!
Le bilan est plus que positif: on marque beaucoup de points en vue du challenge et ce dans les 2 catégories mixtes et hommes.
Les parcours proposés étaient fantastiques : techniques et physiques.
Pour une première manche du challenge, le Raid ABS a ouvert la saison de la plus belle des manières.
Merci à Seb Cédric et Fred : on s’est bien marré encore une fois, sans prise de tête mais avec toujours le souci de bien faire. Bravo l’orga ABS !!et vive le raid !!!!
Crédit photo : Asso Absaventure et Krapa

Adventure Race Slovenia 2016

Adventure Race Slovenia : pour tous ceux qui veulent un raid long (mais pas trop) dans un pays magnifique, une orga au top, pas trop loin, pas de questions à se poser….c’est celui là !

Le projet était posé depuis un moment, l’équipe composée de Julien Rannou, Julien Kervedaou et Seb Cochet était cette fois complétée par Fred Stoezel, raideuse expérimentée, avec un gros palmarès de très belles courses et de grosses perfs qui revient avec nous sur du non-stop. Le courant passe bien, les entrainements et courses ensemble permettent de se fixer un objectif : se faire plaisir !

Sans titre

Départ de Bordeaux via Bruxelles ou habite Julien K, l’occasion de visiter la ville, saluer le Manneken Pis et déguster quelques spécialité locales…

Sans titre1

Après une inquiétude mercredi quand l’avion décolle de Bruxelles alors que nous avons vu nos caisses à vélo rester sur le tarmac, nous sommes accueilli à Ljubjana par Thomajs qui va se mettre aux petits soins pour nous rendre service (communication avec l’aéroport, check du matériel, dépannage VTT….) un immense merci à lui !

Sans titre2

Jeudi c’est donc remontage des vélos et préparation des caisses….une première pour nous, pas sur que nous ayons été très efficaces.
Dans l’après-midi cet l’accueil et le briefing dans un hotel du centre de Velenje, Julien R est sollicité pour lire le serment des athlètes….j’ai bien expliqué à Andrej le Directeur de course que s’il confiait cette mission à ce type là c’était la porte ouverte à toutes les tricheries possibles et imaginables, que tous les codes d’honneur seraient bafoués mais rien n’y a fait :

Sans titre3Sans titre5

A 18h, début des hostilités et du prologue avec interviews vidéo et CO dans urbaine Velenje, 2 cartes 2 binômes pour déterminer les ordres de départ du lendemain. Ambiance décontractée mais le ton est donné, les équipes vont vite, très vite !!!

Sans titre4

Retour au camping, lyophilisés, pizza, bières. Une nuit perturbée par les trombes d’eau qui tombent furieusement. Au petit matin c’st toujours sous la pluie que nous montons dans les cars qui nous emmenent au départ.
Arrivée au départ, distribution des cartes 1 à 5 et traçage pendant une heure : pour nous la stratégie est simple chercher à toujours viser les ouvertures de sections en début de course, les choix de balises à 1 ou 5 points déterminent peu notre itinéraire.
Nous voulons avancer vite, suivre au maximum les grandes traces et s’épargner sur les dénivellés.
Nos expériences précédentes nous ont montré que notre côté joueur nous a souvent couté cher….par exemple la via ferrata optionnelle sur le raidaran l’an dernier !
La répartition est simple Julien K et moi orientons, Julien R contrôle le roadbook, les horaires et les définitions, Fred reste en réserve et veille sur nous.

Sans titre6

En même temps que les 12 équipes de l’explorer (le grand raid!) 13 autres équipes s’élance sur un plus petit (!) dont le finish est la box 2.
Après une petite CO en ville que nous faisons en courant surement bien trop vite (mais on ne se refait pas….) nous attaquons le premier trek : 30km que nous avons cherché à réduire à 20. L’abandon de certaines balises nous fait progresser en tête de course. Les paysages sont magnifiques et nous comprenons vite que l’emplacement des balises va nous emmener vers lespoints de vue exceptionnels.

Première balise en dehors des chemins et premier jardinage….la carte au 50 000° et l’équidistance 20m nous perturbent….ça sera l’occasion de se faire chambrer par les jeunes de l’orga qui nous suivent grace au tracker à notre arrivée à la transition.

Sans titre7

Un premier trek bien mené, une transition rapide est nous repartons pour 150km de VTT que nous avons aussi cherché à reduire d’un tiers.
Le beau temps est revenu, il fait chaud et j’ai l’impression que nous ne faisons que monter, le point culminant de la course n’est pourtant qu’à 1200m. La progression est bonne dans un environnement toujours aussi féérique. Arrêt Coca dans une petite cabane bistrot dans une vallée du style et au milieu coule une rivère, la jeune fille nous sert en 5′ nos coca et 2 litres d’eau bouillante pour préparer nos lyophilisés pour le reste de la section et la nuit qui vient, avec le sourire !
Après 50 bornes petit stop pour escalade et rappel : porter le matériel pour une grimpe de 6m ça fait rager !!!

Sans titre8

Nous repartons pour 10 bornes rapides pour rentrer sur une VTT’O que nous voulons faire de jour.
Je n’ai pas assez bu et je commence à être dans le dur, la nuit tombe et le froid et l’humidité ressortent. Julien R n’est pas au mieux non plus.
A la VTT’O Julien K part seul pour chercher la majorité des postes, je pars avec Fred sur les autres.
Je suis de suite en difficulté, le chemin que je dois suivre est un ruisseau, les sentiers ne sont pas évident et j’arrive sur une zone de chablis avant mon poste ou normalement passe un chemin, je m’engage : ruisseau, boue, branchages je fais demi tour, je cherche à me recaller. Avec Fred on se confirme notre position puis on fini par laisse tomber : on veut avancer dans la course, on ne va pas passer la nuit sur une balise à 1 point ! Nous repartons, il est a peu près 21h, il fait nuit noire. Vers 2h30, nous passons dans une ville, Julien R à des absences. Nous optons pour un stop dodo….le petit courant d’air frais nous incite vite à repartir après un petit sommeil très réparateur pour tous.
A 4h il fait jour, nous sommes avec d’autres équipes, dans une grande descente nous cherchons une balise à l’entrée d’un chemin à droite, pas de bol elle est derrière le buisson à gauche ! Lancé pleine balle il faut presque 1km au peloton pour se rendre compte de l’erreur, demi tour et remontée, et comme on doit tous pointer on ne peut même pas en punir un par équipe !

Arrivée à Box1, grande grange avec la chaleur du petit matin qui revient.
Nous cherchons à aller vite, changer de tenues, refaire le plein des sacs (toujours trop plein nos sacs d’ailleurs). Un petit rappel de 25m en sortie des boxs. Nous retrouvons Thomajs toujours plein d’enthousiasme qui nous accueille chaleureusement : oh my favourite team ! Fred engage son rappel a toute vitesse, JK et moi encadrons Julien R toujours aussi à l’aise dès que ça dépasse 2m de vide !

Nous descendons directement sur le départ canoë : nos sacs sont un peu gros pour les sacs étanches, je pose ce gros paquetage comme un blaireau à l’arrière du bateau (autovideur…) qui se rempli tout de suite d’eau et vient inonder mon pantalon goretex : tu te changes, tu te mets au sec, tu te beurres les fesses de Nok et en 2 » tu sais que tu vas infuser pendant 3 heures !

La section est horrible : plein est, face au soleil levant et son reflet dans l’eau (et les lunettes au fond du sac à dos mis en force dans le sac étanche…), les balises sont dans des affluents qu’il faut remonter à contre courant….heureusement l’arrivée est rock’n roll au pied d’un devers dans le courant, les orgas nous lancent des cordes, on est emportés, on manque de se mettre à l’eau, mais on se marre !

Sans titre9

Nous sommes alors à Lubjana, séance dépoilage, on sort toutes les affaires pour faire secher au soleil, et on en profite pour faire le contrôle matériel.
Moment de stress pour ceux qui nous suivent….on ne bouge plus !
En fait Julien R est parti faire une CO urbaine (sans le tracker).

Fred harcèle les filles du bistrot voisin pour de l’eau chaude.
Julien K et moi traçons les nouvelles cartes que l’on vient de récupérer.

Sans titre11

Le trek suivant est annoncé à 44km, nous voulons une nouvelle fois nous épargner. Notre choix de moindre dénivellé nous fait laisser des balise en route et finalement s’avère assez long. La progression sur la route en plein soleil est éprouvante. Julien R se met vite à la laisse pour rester dans le rythme, il paye l’effort de la CO urbaine dans Lubjana…. Une longue procession.

De longs moments d’absences, des errances mentales, et le doigt sur la carte qui ne semble pas avancer. Les pieds sont en surchauffe et le poids des sacs à dos nous déchire les épaules : impossible de courir pour moi, j’ai même l’impression que je vais me casser les clavicules.
Nous nous accordons collectivement pour modifier notre tracé initial et éviter une dernière ascension, mais nous nous ajoutons un peu de distance.

Le ciel s’est assombrit et devient menaçant, Fred accélère le rythme, les premiers éclairs traversent le ciel, Fred part en courant, Julien K l’accompagne et Julien R et moi tentons malgré nos douleurs de suivre le rythme….en fait c’est sympa de courir un 1500m après 38 bornes de trek avec un gros sac à dos !
Nous arrivons à Box2 juste avant le déluge et un énorme orage….tant pis pour la balise que nous devions aller chercher en aller retour !

C’est la fin de course pour le « petit » raid et les équipes sont évacuées presque aussi vite qu’elles arrivent. L’AT est beaucoup trop petite compte tenu de la pluie, heureusement le repas chaud proposé (un ragout d’ours) est bon ! L’orga nous annonce que après cet orage la météo doit redevenir bonne. Les équipes qui arrivent sont trempées. La nuit tombe, nous sommes les premiers à repartir.

Plus que 140km de VTT, entrecoupés de 2 trek de 20 et 12….
Nous partons pour une suite de montées descentes : 400d+, 400d-, 350d+, 350d-, il fait effectivement a nouveau beau et avec la pleine lune presque pas besoin de nos éclairages.
La première partie sur route se passe bien, la laisse pour Julien pour le tenir dans le rythme dans les côtes, cette section passe bien et nous validons le choix de ne pas partir chercher de points sur le trek suivant.
Sur le début de la section suivante le choix est fait de repartir sur des sentiers pour rester a flanc et éviter une montée-descente sur la route : tout de suite l’orientation est plus compliquée, les intersections ne correspondent pas toujours ni leur direction….nous navigons grossièrement au cap.
Le retour sur des chemins et des routes facilite notre progression.
A 2 heures petit dodo dans un abribus, je m’enroule façon nem dans ma couverture de survie imité par les 3 autres et nous sombrons immédiatement.
Nous repartons un œil sur la montre : il nous reste 9 heures et nous avons du mal a estimer notre vitesse de progression lorsque que nous serons dans la vallée donc on ne lache rien nous finissons notre ascension vers le sommet puis pleine balle vers le fond de vallée dans les nuages avant de remonter vers un autre sommet ou nous arrivons vers 5h30 accueilli par le café des bénévoles, Julien K va se faire enlever les tiques et Julien R nous gratifie d’une superbe interview…..it has been a long night !!!!
Plusieurs équipes arrivent ça sent la dead line ! Dernière section à fond pour la première fois on prend toutes les balises de la section et même celles que l’ont avait pas prévu !
Par contre la fin de section est catastrophique, on veut doubler une équipe et on s’engage sur une mauvaise route, la densité des habitations cache les lignes de niveaux et on mange un max, enfin en approche de l’AT proche du tremplin de saut à ski, Julien qui « se souvient » nous emmène…..plein ouest alors que l’AT est à 200m à l’est….toujours resté concentré jusqu’au bout !!!

Nous partons en courant sur le dernier petit trek, Fred qui a laissé ses running à la box est en chaussettes, mais c’est bien ça « la masse »….sur le bitume !!! Les trois me mettent la misère, je transpire à grosses gouttes, tout ça pour arriver au paddle et attendre 10′ que l’orga ramène des gilets !
Arrivée par le lac, nous nous accrochons façon radeau : plus rapide mais surtout plus stable, nous savourons à fond cette fin de course.

Pas de teeshirt finisher en franchissant la ligne mais une bonne bière fraiche avec laquelle Fred s’empresse de nous arroser….quel gachis !

En suivant une bonne douche bien chaude, un repas gargantuesque, les résultats sous une pluie battante, quelques bières (encore!) en attendant d’être véhiculés à l’aéroport.
Une superbe aventure pleine de bonne humeur, un parcours magnifique, une orga au top : envie d’y revenir ! Merci pour tous les soutiens et les encouragements pendant la course.

Merci à Christophe et son magasin Traid pour l’immense soutien logistique. Et encore un immense bravo et merci à l’organisation.

Raid PPA 2016


Mercredi soir, coup de fil de Steph, contraint de céder sa place, pour me proposer de le remplacer sur le raid PPA. Le raid PPA ! Ce raid physique qui fait parler de lui pour ses descentes VTT et parfois même ses conditions météo très humides… Hum. Et moi qui n’ai pas fait de VTT depuis les 3H d’Arcachon en février. Rien de bien engageant. Et pourtant…

C’est aussi l’occasion (inespérée!) de découvrir et partager ce raid ; les garçons ont pensé à moi (difficile de trouver un remplaçant à 48h du départ n’est-ce pas ? Mais pas une remplaçante !) et sont partants. Alors, pourquoi pas ? Un WE complet de crapahute à pied, à VTT (et encore à pied) : parfait pour le GRP çà.

C’est décidé, après l’Euskal, quelques randos courses en montagne, je serai bien sur la ligne de départ du PPA, sans prépa VTT mais avec à mes côtés deux valeurs sûres, Ben et Jacques-Olivier (pas de doute de ce côté-là).

C’est 110 km de cap + VTT et plus de 5000 m de D+ qui nous attendent. Le mot d’ordre pour cette équipe mixte improvisée est la progression, me préserver (J O accepte, mais vraiment EXCEPTIONNELLEMENT de me tracter à pied sur les grosses dénivelées), et faire une orientation propre. C’est donc Ben qui prendra les cartes et JO le doigt électronique. Moi je prends mon 26 pouces et pas de cale!

Objectif pour la première journée, privilégier les options à pied et bien assurer la CO au score de 1H20.

Petite épreuve surprise de mots croisés pour commencer la journée, que l’on partage avec l’autre équipe de PN : Cédric, Clement et Nico. Sympa et efficace !

On enchaîne les épreuves physiques sans encombre, tout va bien, Ben m’aide sur les montées – et elles sont nombreuses – à VTT (impressionnant !). Je gère les descentes, le technique à VTT ou à côté ! Les garçons sont patients ; en fait ils récupèrent ! Les paysages sont superbes (montagne, montagne…), on croise par ci par là les autres princes, pour un petit bout de chemin ou une balise ensemble et parfois même à contre sens (un point de passage obligatoire loupé peut-être ?).

ppa4

Changement de programme pour le second trail’O… Nous avons déjà pris la grosse option en compagnie des PN mais avec l’arrivée du brouillard sur les crêtes on laisse tomber les deux autres à 20’. Pas rentable et il ne faut pas perdre de vue la CO au score ni les barrages horaires.

Arrive enfin la CO au score, rondement menée par Ben, avec JO en sablier parlant : plus que 20’ / 15’ / 10 ‘ / 6’ et une dernière balise à aller chercher ! C’est là je crois que Ben a dit à JO : « J’espère que t’as les jambes ! ». Je les laisse toucher au but, seuls, sur la fin, on boucle la 12ème balise et retour sans traîner. 1H19. Nickel !

ppa3

Enfin, dernière grosse section à VTT de 18 km, la plus difficile d’après les organisateurs… Belle descente, technique, scabreuse et boueuse  que je gère comme tout à l’heure ! Puis une dernière partie plus physique pour rallier l’arrivée où l’on s’offre finalement la deuxième option VTT. Les autres PN sont à quelques mètres derrière nous, on termine ensemble cette première grosse journée, en débriefant et heureux. Les résultats finissent par tomber après le repas (le samedi c’est raviolis !!!): nous sommes 10ème au scratch (3ème mixte), et les garçons sont 13ème.

Plutôt motivant pour la seconde journée !

Dimanche, départ à 4H30 sous une pluie fine, parés de nos loupiottes et tuniques réfléchissantes plutôt jaunes que noires. L’ordre est donné en fonction du classement de l’épreuve surprise de la veille. Départ en 3ème et 4ème position pour les 2 équipes PN (trop forts aux mots croisés !) pour une nouvelle épreuve surprise : CO – 2 balises – en ville, séparé, que l’on partage entre princes et en binômes croisés. (Merci Cédric).

Puis s’enchaînent les épreuves plus longues et plus physiques. On maintient le même cap que la veille, toutes les options (une seule en fait, sur décision de l’orga) et notre épreuve phare sera le trail’O.

Fin du premier VTT (road book) et petite boulette : il nous manque une balise obligatoire ! Demi-tour et 15 minutes plus tard tout est en ordre ; l’équipe est toujours sereine et motivée pour reprendre le fil des épreuves, à l’affût cette fois de toutes les balises.

Je me souviens de Ben, sur le VTT’O suivant, qui annonce une balise à 30 minutes de montée alors qu’on grimpe déjà depuis 30 minutes (toujours petit plateau et tout à gauche) ! Ben assure, pour lui et pour moi, régulier et efficace. Même JO ne cause plus.

ppa2

On retrouve avec plaisir l’équipe de Cédric sur le début du trail’O, pour cheminer ensemble tout au long de cette épreuve. Ca fonctionne bien ! Balises obligatoires et l’optionnelle en poche on attaque enfin le profil descendant. Nico s’éclate, j’ai envie de le suivre mais la voix de la raison (le sablier de la veille !) me rappelle à l’ordre.

ppa5

ppa6

On arrive tout de même ensemble au parc avant de les laisser filer à VTT.

Encore une descente caillouteuse (petit sentier, et vide sur la droite) où je promène sagement mon VTT.

ppa8

Nouvelle surprise de l’orga à la falaise aux vautours (musée) et de nouveau les autres princes à nos côtés: 18 questions / 1 minute de pénalité par réponse fausse. Pas le choix il faut s’y coller et vite, avant d’enchaîner bike and run et paddle/orientation. Totale découverte pour JO (l’aquatique !), Clément et moi. Mais les conseils de Nico, Cédric, et Ben sont là.

ppa9

Plutôt sympa, on se moque, on papote avec les autres équipes, on débriefe sous le soleil : ah bon vous avez oublié une balise sur le VTT roadbook, pas nous ! L’écurie n’est plus très loin…

Un dernier bike and run de 3 km pour rejoindre la ligne d’arrivée. Enfin bike pour moi, mes coéquipiers ne veulent pas de mon VTT de peur de cramper ! Pourtant j’étais open pour le run !

Voilà on y est, franchissement de la ligne d’arrivée avec à mes côtés mes deux increvables (je le savais !).

Au final nous sommes 8ème au scratch, et la troisième place en mixte est maintenue (qui l’eut cru ?).

ppa10

Cédric, Clément et Nico sont 12ème .

Quel raid ! J’ai adoré les parcours, les enchaînements, et tant pis pour les descentes flippantes. Tout le reste en vaut bien la peine.
Merci à l’organisation pour ce superbe raid !!! Merci les PPA et particulièrement à Sylvain pour son soutien.

Quant à mon équipe, rien à redire. Entente, partage, entraide, complémentarité, gestion : ZERO galère, ZERO pression. Et juste ce qu’il faut d’indulgence et de patience face à mon bagage VTT (Je crois même ne jamais avoir entendu : Sophie ça passe !!! Faut vraiment que je m’y mette…). Je repars quand vous voulez ! Merci les gars, et merci Steph pour ton dossard. Quelle bonne idée tu as eu là J

Sophie

Raid des Grands Lacs 2016

4 princes en action : audrey avec un futur prince??? sur le format court, Nico avec son beauf et Fabienne avec  Julien sur le format long.

20160424_082404

Le menu : du sable en entrée, en plat de résistance et en dessert!!!

Départ 10h sur la plage de Bisca pour un aller retour de 3 bornes pour enfourcher nos VTT. s’en suit donc un VTT suivi d’itinéraire de 6 kms où avec Fabienne on rattrape Nico et son beauf. on décide d’orienter à 2 vu que le rythme est identique. Un rapide coup d’oeil derrière pour voir comment vos nos coéquipiers respectifs. Tout roule.

Place à la co score de 30 minutes avec 11 postes à pointer. Au briefing le directeur de course  avait précisé que ça serait très chaud pour rentrer les 11 postes dans les temps. Il n’a pas menti , on fait 10/11 en 28′. Plutôt bien d’après ce que je vois devant puisque la tête de course du raid doit être à 5 minutes à peu près. Pour le classement mixte on n’en sait trop rien mais comme il reste des sections rien ne sert de se prendre la tête.

Vtt road book photo : tout va bien, des petits coups de laisse de temps en temps pour soulager ma coéquipière favorite mais aujourd’hui (et comme d’hab!!) elle s’est préparée sérieusement avec au moins une sortie de 38 km la semaine dernière pour dépoussiérer son VTT…

On arrive sur le canoë : 4 postes à prendre dans l’ordre ( oui bien dans l’ordre…ça fait donc des allers retours sur le lac à faire.) Fabienne est impressionnée par mes progrès en Canoë , on avoisine le 6.7 km/h …

On repart en bike and run avec 4 balises en ordre libre : On nous fait rentrer dans le village du golf de Bisca mais nous on préfère une coupe par le port de Ispe pour rentrer dans le golf par les greens. Obligé de soulever mon bike pour pas déranger Janine qui s’entraîne à son par 8 du practice…franche rigolae avec le Nico car pour rechoper la route on traverse comment dire des propriétés sélects où il y a une pistoche de 25 m d elong à chaque maison….le bike and run est avalé vite fait mais ça commence à coincer pour moi : une douleur au mollet qui s’installe genre crampouille contracture qui te rappelle que t’es vachement galbé du mollet quand tu poses ton pieds par terre…

Vtt orientation sur carte pourrie : on distingue pas trop si ça roule ou pas alors à un moment donné tu jettes une pièce et t’as une chance sur 2 et bien là : mauvaise pioche: 1 km 200 de poussage de vtt dans un chemin sableux à souhait. Fab temporise, avance, pousse mais ne râle pas : c’est cool.

On arrive à la Co séparée : on décide de rester sur le format logique : je pars sur la co difficile et Fabienne sur la co facile. Je cours sur 1 guibole, Nico est avec moi on en laisse encore une sur cette co au score de 30 minutes. Fab et Vincent le beauf font carton plein . Yéhhééhhhééé!!!! champagne!!!!

on repart sur la dernière section : un vtt road book de 9 km où on va mettre 50 minutes : du portage sur les tucs landais, du sable dans les chemins ….on baisse le pied avec Fabienne. Nico et le beauf s’échappent.

Sur le portage à 4 bornes de l’arrivée on nous annonce 3ème mixte. J’encourage la crevette : faudrait pas que ça remonte de l’arrière….on déroule jusqu’à l’esplanade de Bisca bondée de monde. Bip final: 5h18 de course : temps final :5 h38 avec les 2 pénalités de 10 min sur les 2 balises manquantes des co score. Une bonne journée quoi!!!

Rapide aller retour à l’appart. (ça vaut le coup d’avoir un appart à 200 m du départ d’un raid!!!) pour se décrasser.

On revient boire la binouze et prendre le repas.

20160424_170024

Les résultats tombent : Nico et Vincent terminent 8ème au scratch, nous 10ème et 1er mixte…l’orientation aura donc payé sur ce raid intense et rythmé. Audrey termine 28ème sur le format court avec quelques erreurs en orientation …Podium , coup de fil au prez pour raconter le raid.

FOT9344

Récupération des childrens chez les papi et mamie : on fout les pieds sous la table en plus donc cool pour un dimanche soir!!Demain le boulot reprend….

Raid Naka Naka 2016

Deux équipes de Princes noirs étaient présentes sur ce magnifique raid au coeur de notre belle région.

SPRING RAID DES NAKA-NAKAS EVE (192)-2

Equipe de 4 : Fred, Nico, Clément, Cédric
Equipe de 3 (formule à 2+1) : Jaco, Stéphane, Benoît avec en guets-star Cédric B. pour l’assistance.

 

SPRING RAID DES NAKA-NAKAS EVE (145)

SPRING RAID DES NAKA-NAKAS EVE (143)

L’équipe de 4 a été régulière tout au long du raid jouant la gagne dans leur catégorie. Ils ont fait un raid intelligent mais fatiguant.
Ils termineront 3ème. Bravo !

DSC00873-2

 

12472717_1724977361092223_7265621839841544632_n

L’équipe de 3 s’est perdue sur le canon (+4km en canoë)

puis a eu quelques difficultés sur une CO et une VTT’O mais s’est bien reprise en deuxième partie raid en allant chercher les dernières balises jusqu’à 12h le dimanche (heure de fin de raid officielle).
Ils termineront 9ème. Bravo !

12523933_1724978461092113_6246397386934524968_n

Un grand merci à tous les bénévoles et aux membres des Naka Naka pour leur organisation et pour leur bonne humeur !!!

 

Raid Flying Avent’Hure 2016

2 princes présents sur ce raid des flyings du côté de Niort. Seb fait équipe avec Frédérique en vue du raid en Slovénie et Julien lui  s’aligne avec Seb un collègue. Les 2 équipes ont décidé de faire la journée ensemble et au regard du chantier à venir : 2 orienteurs pour optimiser les choix ne seront pas inutiles.

Et le chantier il est comment? et bien Julien, Vaness Olive et tous les autres de cette équipe de flyings nous ont concoctés 19 sections sur ce raid : le tout en 12 h …va y’avoir du poste à pointer!!!

On connaît la qualité de l’orga : du sérieux sans se prendre la tête et le tout dans une bonne humeur …y a qu’a voir leurs soirées débiles pour programmer la Gec de ce raid sur face de bouc pour comprendre!!!!

Une bonne tripotée de raideurs du grand ouest est là …ça va du chnord à la breizh en passant par le bordelais

12891726_10208809216844791_2548672235888954736_o

Ca démarre par un trail pour dérouiller les jambes : mon ultra trailer de coéquipier Seb a des fourmis dans les guiboles mais je le calme tout de suite : un raid de sangliers faut y aller cool.

Puis Vtt’o entrecoupée d’une Co touchée coulée cadrillage. On fait mouche sur la vtt’o en se tapant beaucoup de postes à l’aller puis la co touchée coulée où le poste 1 te donne le 2 puis le 3 etc…jusqu’au 18ème . Marie nous annonce qu’elle se fait en 45 min pour les meilleurs : on met 46 minutes : y’ a pas à dire on est dans la carte avec Seb , Fred suit sans souci et Seb le mien nous montre ses qualités de coureur. Retour Vtt avec 3 balises et on arrive sur la co Labyrinthe, expédiée en 2 minutes.

Ravito coup d’oeil sur le classement : 5è et 6è : tout se passe parfaitement.

On enchaîne avec une vtt’o puis on arrive sur la co mémo avec des azimuts distances : petite galère pour se caler mais on ramasse tout. La forme est là les guiboles répondent bien : mon coéquipier est plus à l’aise dans ses salomons que le cul sur son vtt (mais ça c’est normal qd on roule jamais non ?). Grosse vtt’o pour continuer avec des optionnelles qu’on ramasse en maintenant un rythme correct. Petit passage dans un puit pour récolter 2 balises de la future co de nuit.

12891127_10208809232925193_2029451492259763480_o

Arrivés au tir à la carabine : je fais 0 sur 3 comme d’hab au tir donc on devra se taper 3 balises de plus sur la co forêt. Bike and run pour aller à la Co séparée: je pars avec Fred et les 2 Seb sont ensemble. 45 min pour rentrer : ça passe en 40 minutes avec tous les postes pour les 2 duos….on continue donc en bike and run (j’aime pas le bike and run faut pas réfléchir et sortir les cuisses mais bon faut bien avancer…)

12891013_10208809210724638_658224860028115499_o

Co forêt où l’on prend tous les postes : on alterne azimuts et chemins et ça fonctionne bien. re bike and run pour revenir au parc vtt : re j’aime pas le bike and run. Co photo urbaine : on prend notre temps pour bien se caler et chercher les photos qui correspondent. On est sûr de nous alors on file sur les 3 derniers vtts : fléché allemand : nickel on se loupe pas sur le rond point où apparement des équipes ont galéré…puis vtt orientation en forêt : des supers singles , petits portages ….on s’équipe de nos frontales car ça y est il fait nuit: faut dire que ça fait bien 8 ou 9 h que le chantier est commencé. Vtt suivi pour rentrer à Romans : petite boulette qu’on rattrape vite . Tout le monde est au top : Seb le mien est content d’avoir lâcher son vtt , Fred survole le raid, et Seb et moi sommes rigoureux pour pas se planter en CO depuis le début de la journée.

12321452_1685022128431220_5469271880834904675_n

Dernière étape du chantier : les finitions : une co de nuit : des postes techniques où on s’en sort pas trop mal..on s’épargne des montées et resdescentes inutiles. La pluie a commencé à tomber dès le début et ça drache fort mais on garde le cap…on rentre la co en 2h10 en ramassant tout sauf la co loupiote en fin de carte mais à priori peu d’équipes s’y sont aventurées. On est complètement trempé et gelé…ça claque des dents. streap tease dans le camion de Fred et on file à la soupe et au repas chaud…il est minuit presque déjà . Ca dort sur la table en attendant les résultats. Seb doit rêver du vtt, il a adoré ce nouveau sport pour lui. Obligé de réveiller Fred qui dort sur la table alors qu’on l’appelle au micro: victoire en mixte pour elle et Seb.

On finit donc 4è et 5ème au scratch de ce raid génial.

Tout était tip top.

12671878_10208809212284677_4418328335623913565_o

Merci à l’orga: Ju, Vaness, olive, Marie, Alamo, LKT et tous les autres que je vois régulièrement sur le virtual face de bouc dans des photos non moins compromettantes..changez rien les flyings!!! on adore l’esprit!!!!

Retour en voiture à Bordo : ça ronque sévère dans la bagniole qui sent le rat crevé!

Dodo à 5h du mat de la nouvelle heure (ouille!!)

merci Seb mon coéquipier : pour une première tu t’en es sorti comme un chef …et qd je vois la gueule de ton vtt je me dis que le jour où tu vas monter sur un vrai bike ça va te faire drôle .

Merci Fred, warrior girl en action : ça pique

Et enfin Seb, l’autre : une entente parfaite comme d’hab pour des choix pertinents : c’est bon ça.

Bises les Z’amis

 

Julien

 

Ps : la semaine prochaine d’autres princes en action sur le raid des naka : vous inquiétez pas Clem , Cédric et Nico: la miss Fred est en forme!!!!

Raid de Bommes 2016

Voici le compte-rendu de Lydie notre reporter de choc pour ce premier raid de l’année !!!

Petit récit de ma vision du raid :
Tôt le matin sur la route je croise 3 types à vélo, à fond la caisse, et je dis au conducteur écrase-les c’est peut être des concurrents !! *:D La banane !
On me répond impossible, faut être fou !
45 minutes plus tard…bon bein si si 3 princes passaient par là.
RSCN1214
Pour l’équipe de cédric, une arrivée en canoé (la première partie) grimaçante (pour l’un des 2*;) Clin d’œil), on voit que la route du matin commence à peser peut etre…
RSCN1303
Equipe steph/ben…moment plein de suspens quand je vois l’équipe arrivée en courant au canoé alors que les 2 et 3ème mettent juste un pied à l’eau…c’est un ben ultra motivé qui tire le canoé avec rage … je n’apprendrais que 2h plus tard que ça n’a pas payé, dommage mais bravo !!!!
RSCN1280
pat et clément, arrivant en canoé 5 minutes après cédric/nico (je sais pas ce que vous avez foutu au parc à vélo mais vous êtes restés sacrément longtemps *:P Tirer la langue) pat un peu mal partout après le canoé ?? Vous voila repartis après que pat se soit rempli le ventre au ravito 🙂 et malheureusement plus de batterie pour vous prendre en photo à l’arrivée dsl…(j’ai eu nico/cédric, fallait arriver avant!)
DSCN1306
jacquo jacquo 🙂 toujours un sourire pour la photo, je viens prendre en photos les premiers arrivés du raid sportif et vous démarrez la course à pied, tout est dans le mental c’est sur !! bravo pour l’effort !
RSCN1351
voilou, c’est pas facile de rester 5 heures à prendre des gens en photos *:D La banane !

Bike and Run Cestas 2016

C’est sous une pluie ininterrompue que le Run and Bike de Cestas s’est déroulé ce dimanche 31 janvier 2016.
P1110019
Cela n’aura pas démotivé les Princesses et les Princes qui aligneront 5 équipes (4 masculines, et 1 mixte) et 2 indiv sur le trail.
Une belle représentativité.
Il est à noter que l’ensemble des équipes des Princes Noirs se classent dans le 1er quart de leur course respective et qu’en mixte Sophie et Seb gagnent le cochon! Jako et moi seront avec eux tout le long du parcours pour leur tenir compagnie.
FullSizeRender-4
Pour les autres : une belle course mano à mano entre Pat/Benoit et Julien/Clément. Les premiers nommés auront largement mérité le titre de champion du monde des princes noirs pour cette année. Pour Stef et Théo ils décrocheront une belle 4ème place sur le bike and run de 10 km. Au final : Pat et Ben 6ème en 1h13, Julien et Clem  8ème en 1h14, Jako et Cédric 13ème en 1h18 et Sophie et Seb 14ème au scratch et 1er en mixte en 1h18. Lydie termine 4ème en mixte sur le bike and run 20 km avec un collègue et 38è au scratch en 1h31.
P1110018 P1110014 FullSizeRender-5
David et audrey ont couru le trail de 20 km et finissent respectivement 179ème et 13ème dans leur catégorie.
1910526_10153967516557148_4703714271640730177_n
A bientôt pour de nouvelles aventures

La BABA 2016

Comme chaque année, début janvier a lieu la célèbre BABA (la battue aux balises) organisée par le club du SMOG orientation.

IMG_20160124_105302(Photo Smog Orientation)

Cette année, l’épreuve se déroule sous un grand ciel bleu sur la carte de la plage sud de Lacanau.20160124_152256(Photo Smog Orientation)

C’est l’occasion pour les Princes Noirs de ressortir la boussole et de se confronter aux orienteurs du département.

Le défi sur cette course au score est de trouver 30 balises en deux heures maximum.

IMG_20160124_105302(Photo Smog Orientation)

Neuf princes noirs ont pris le départ de cette évènement « association ».
7 princes sur le parcours A
2 princesses sur le parcours B

Les résultats sont encourageants pour la suite de la saison.
Ben 6ème
Cédric 11ème
Pat 12ème
Nico 13ème
James 27ème
Seb 30ème
Jaco a eu un problème avec son doigt électronique.
Maryclair 40ème
Ellen 41ème

Voici la carte et l’itinéraire de Benoît

Battue aux balises

Prochain rendez-vous : le bike and run de Cestas.