Duathlon de Tanaïs 2017

Le parc de Tanaïs a été le théâtre du 4ème duathlon organisé le dimanche 29 janviers 2017 par le club de triathlon de l’entente sportive blanquefortaise. Le duathlon se déroule en 3 étapes : course à pied / VTT / course à pied. Christophe Bassons a remporté l’épreuve haut la main gagnant bien sûr la partie vélo

Les princes se sont donnés à fond 15ème (Job) et 54ème (Patrice) sur 130 coureurs.

Bravo à eux !

 

Nuit du Prince Noir 2016

La 5ème Nuit du Prince Noir s’est déroulée samedi 15 octobre 2016 sous un magnifique ciel étoilé.
Les 175 équipes de coureurs ont pris le départ de la course depuis le château de Camarsac.

14708286_1749200695329969_3729004945405330909_nMerci Sandrine pour la photo !

 

En attendant les photos de la course, revivez le départ de la course 😉

Raid Saintongeais 2016

Depuis quelques semaines nous cherchons un raid à faire avec Nico. Notre choix s’arrête sur le raid des Serial Azimut : « le Saintongeais » qui a une très belle réputation avec une équipe très sympathique.

Samedi 7 octobre, départ pour Montendre. L’accueil est déjà top malgré le froid. Le soleil se lève, les bénévoles réchauffent l’atmosphère et font danser les raideurs. Le directeur de course insiste sur le matériel de réparation car ils ont ouverts de nombreux chemins … dans les ronces et les ajoncs.

29922026420_01617ac0d2_z

 

30103377422_59c46a7fc4_z

30186774966_6808a32e95_z
Départ en masse pour une mini CO type bataille navale tout à fait originale et assez technique. Nico prend la carte et semble sur de lui. Il  nous permet de prendre le wagon de tête (5ème de la spéciale).

29592228203_08ded4f843_z

Nous enchaînons par un VTT suivi. Nous sommes avec la tête de course, ça roule fort mais on fait tous une petite erreur. Nous revenons en arrière et nous rattrapons notre retard pour arriver dans les 5 premiers au départ de la CO tracée par David R (des Nakas Nakas) (6ème de la spéciale).

29587388374_0314482093_z

La double carte nous permet de confirmer nos choix. On s’entend bien avec Nico et nous trouvons tous les postes sans jardiner en évitant les pièges. Les premiers nous ont déposé à la course mais ce n’est pas là l’important. Nous finissons 5ème de la spéciale et reprenons la 3ème place suite à une crevaison des 4èmes.

30131713091_636410cb59_z
Nous enchaînons par un VTT couloir que Nico gère très bien. C’est une épreuve rapide et nous arrivons avec les 4èmes au de Run and Bike.

30216868765_02c534370b_z

(Je trouve que Nico à rajeuni sur cette photo ??! 🙂 )

Nous sommes sur un bon rythme sur ce Run and Bike tout terrain. Celui qui a le vélo n’est pas avantagé dans l’effort.  De plus, je crève assez rapidement malgré le préventif. Nous réparons assez vite mais les écarts sont faibles et nous nous retrouvons entre la 6ème et la 10ème place. Le moral en prend un coup. L’épreuve surprise est une pétanque, je loupe mes lancés et Nico arrive à l’arrache tire et réussi son jet. Nickel, 1 seule balise de pénalité.

30216482525_2c3373b83d_z

30216479365_536f133c99_z
Nous repartons avec un groupe de 4 ou 5 équipes pour effectuer un road book. On ne prend pas de risque afin de se refaire une santé et se remettre dans la course (12ème de la section). On a l’impression de passer notre temps à changer de chaussures (alternance de chaussures VTT et trail). On enchaîne avec un trail de 4km. Le rythme de l’équipe baisse un peu. On s’accroche pour finir le trail sans se faire doubler (8ème). Il fait chaud et la course se déroule à vive allure.

30101943682_737e7474aa_z

On reprend nos vélos avec l’impression d’être scotché à la route. On fait des choix intéressants en VTT’O et au bout de 40 minutes on retrouve l’équipe qui nous avait quitté lors de notre crevaison. Ils cherchent une balise à pied (?). En étant 2ème de la section on remonte dans le classement à quelques minutes des 3èmes.

30181517856_3aca8b6b6a_z

30101713402_7f219fdda7_z

On prend le risque de couper sur la première balise puis nous enchaînons assez vite les suivantes pour lâcher une équipe de triathlètes qui nous suit depuis un moment. On finit bien la CO pour repartir en 3ème position.

On fini par une VTT mémo. Tout va bien, on a quelques minutes d’avance mais sur la 2ème section mémo on tourne trop tôt (comme des 10 premières équipes) et on arrive dans une impasse. On insiste en portant les VTT et on se fait reprendre par toutes les équipes qui jouent le podium. Physiquement c’est dur de relancer. On est derrière mais je m’engouffre le premier dans le bon chemin prend de l’avance et lis la dernière carte mémo à toute vitesse. Nico me rejoint mais l’équipe des Nakas (Wil et Xav) nous dépasse. Bons joueurs compte tenu du contexte, ils me disent qu’on peut biper ensemble. Sympa mais je leur signifie que c’est le jeu et qu’ils peuvent y aller. En suivant, ils hésitent sur une direction, on repasse devant, Nico s’arrache. Deux autres équipes nous suivent et peuvent tous nous faire sortir du podium. J’arrive sur le parking du raid à fond, je cherche l’arche d’arrivée qui a été déplacée après le départ du raid. Nico la voit et m’appelle, les autres le suivent.

30181448176_a65a28127e_zJe le suis et me jette pour biper sur la table de marque pour biper. L’équipe des Nakas Nakas bipent également. Une arrivée de dingue !!!!!!!!!

Bilan on est 3ème devant les Nakas pour 1 seconde. Les 5èmes sont à 4 secondes de nous.

30181423266_c2a1d6feb6_z

On super content du résultat et on remercie les Nakas pour leur fairplay. Ils étaient meilleurs physiquement mais ont fait quelques erreurs d’orientation. Avec Nico on est très content de notre course et de notre entente. Merci gars.

30216063615_3c02e2cf75_z

Un grand merci aux organisateurs, aux bénévoles du raid, les serials car ce raid est à la hauteur de leur réputation.

29920287300_77b653d9a2_z

Ils ont fait un énorme travaille de tracé. Bravo ! Ils mettent également une très bonne ambiance et la prochaine fois il faut qu’on reste à la soirée !

30183470266_22e6eb7fc3_z

Ben

Raid des deux domaines 2016

Une équipe retrouvée : 11 ans qu’on n’a pas couru tous les 3 ensemble…le temps où on s’appelait les raidcidivistes , pas encore des princes noirs mais déjà très heureux de vivre des aventures. C’est donc avec beaucoup de plaisir que l’on monte cette équipe : Fabienne (the fille du team !!) Clem et moi les orienteurs tracteurs.

Objectif du we : le raid des 2 domaines : 4ème édition. Avec Clément, c’est notre 4ème participation : 1 podium et 2 fois la place du c..

14483711_10154648495162148_928020874_n

Cette fois ci on s’aligne à 3 avec notre féminine préférée (en tout cas pour moi !!!) . En raison des risques incendies le raid long a été annulé et tout le monde a basculé sur le format court de 80 km. Les équipes de 4 et de 3 vont donc courir ensemble : 2 classements sont donc prévus.

Rdv fixé à Hostens le vendredi soir pour la traditionnelle vérif matos, préparation du sac (light si possible même si cette année on doit se porter les chaussures de vtt dans le sac tout le long du raid). Ca commence bien : on cherche 2 gilets jaunes qu’on a oubliés, la ceinture de traction est aussi restée at home. Bref une grande préparation Mr Rannou!!!

On retrouve les autres équipes pour la pasta party: les néo raideurs des Graves ont même apporté le pif alors avec Clément on ne se prive pas d’un verre de rouge pendant le repas. Nous retrouvons Antoine et sa chérie Anne Flore qui elle,cette année, ne court pas car son ventre s’est grossièrement arrondi depuis l’année dernière. Affaire à suivre!!!

Dodo dans la bergerie d’Hostens pour un réveil à 5h . Petit dej et tranfert en bus sur le lieu de départ à Savagnac.

Objectif : tactique maintes fois mise en place et jamais trop payante de clemsou: « comment on part? on part vite!!!! »

 

Le ton est donné. Frontale allumée et top c’est parti pour la journée.

On commence par un trail de 3 km pour étirer le peloton: Clément a décidé d’étirer le peloton…rapide coup d’oeil sur la montre : je peine à rattrapper mes 2 partenaires qui sont à 15 à l’heure. ca pique mais au moins on n’est pas gêné par le monde. Culture sud (équipe de 4) nous rattrape et on arrive au parc vtt ensemble.

14528268_10154648497937148_1564193967_n

Transition à montrer dans les écoles de raid : ah si la super loupe de canal + avait pu immortaliser ce moment là…3 lascars qui défont le sac du partenaire sans broncher, échange de pompes, on referme le sac de l’autre et boum c’est parti pour le VTT en première position.

 

Le choix est à faire d’entrée: soit le parcours normal mais aucune chance de bien figurer au classement soit le parcours option avec 11 km de vtt en plus. Dans le premier bois, ça jardine un peu autour d’une palombière mais je recale l’équipe sur le bon sentier et c’est parti pour la première balise. On tourne à gauche direction le parcours option. Clément est maintenant dans la carte et on joue au lièvre et la tortue avec les 2 équipes de raid aventure bassin d’Arcachon. Au détour d’un village Clem me fait signe de partir à droite, j’embarque ma douce et on appuie fort sur les pédales pour ne pas être suivi. 2 km avec la bave aux lèvres pour exploiter au max les erreurs de nos adversaires et faire notre course. On se retrouve donc en tête cette fois ci encore mais surtout on est seul. Le festival Clément Serret continue: à droite , à gauche, un tour de lac, un single, une grosse montée longue et dure…bref le poète Clément est parmi nous et ne fait aucune erreur. Ma chérie inaugure son 29 pouces en course et la laisse ne sert pas trop sur cette section de 36 bornes. On rattrape les équipes qui ont choisi le petit parcours.

14518732_10154648496177148_144597443_n

Parc VTT à nouveau pour la transition vtt / roller: changement de pompes, Clem’s bourre mon sac de chaussures vtt et trail et c’est parti pour 11 bornes de roller. La piste est nickel. Fabienne est tendue et se rappelle sa gamelle d’il y a un an avec Clément sur le raid landais. Quelques minutes de stress puis elle met la machine en route et on file sur la section en doublant les équipes du parcours sans option. Nous rattrapons les bébés raideurs de Gradignan qui ont le sourire aux lèvres pour leur premier raid.

14483679_10154648496257148_83825028_n

La section est bouclée rapidement et personne derrière qui revient. Stéphane, le directeur de course, est là et il semblerait que derrière nos adversaires du jour galèrent un peu niveau orientation. Pas moyen d’avoir un écart mais un petit trou est fait d’une dizaine de minutes il me semble. On part sur le canoë de 5 km. Au bout : 2ème choix à faire avec une option de 3.5 km de canoë en + et 3.5 km de trail pour revenir au parc canoë. 1h30 à gagner sur la section. Let’s go pour l’option (de toute façon on n’a pas le choix, on est devant et pour gagner ce raid faudra sûrement tout prendre).

14513650_10154648497532148_1037631882_o

L’option est pas marrante mais typée raid : on court à côté du canoë avec Clément pour aller plus vite tellement l’eau manque dans les méandres du Ciron. On boucle l’option en 45 minutes. Nous retrouvons Anne Flore qui se fait gentiment chambrer par Clément sur son accouchement à venir…Elle nous indique qu’on a 45 minutes d’avance sur les 2èmes . Put…après 4 h 30 de course les écarts sont énormes. Y’a du avoir des grosses boulettes en orientation.

14536930_10154648496572148_1355567679_o

On enchaîne la section avec un trail de 12 bornes.  Le juge de paix! L’équipe se met en mode bourrin: je prends la carte qui est franchement pourrie, Fabienne est à l’élastique derrière Clément et personne ne parle. J’indique les choix à réaliser et on court sans s’arrêter. On rattrape beaucoup d’équipes qui n’ont pas fait l’option. La plupart d’entre elles sont un peu paumées devant cette carte qui ne reflète pas trop le terrain (beaucoup de chemins non cartés) On ne bronche pas quand une équipe nous dit qu’on s’est trompé…On file : le trail est long et le soleil tape. Il faut avancer car la dernière section, une course d’orientation, ferme à 14h55 et elle rapporte 10 minutes par balise. On se fait mal aux cannes mais la vitesse est toujours bonne. On arrive à la transition : petit coucou à Cyril des Nakas qui attend les nakettes. On enfouche nos VTT pour 16 km sur la piste pour rejoindre Hostens et la dernière CO. Les jambes tirent mais on sent que c’est bon pour nous. J’aide Fabienne qui n’en a franchement pas besoin, elle a son sourire de winneuse derrière moi. On arrive à hostens, on pose les VTT et c’est parti pour la dernière CO, je donne la carte à Clem’s. Culture sud est déjà au ravito, ils n’ont pas fait l’option canoë/trail. On a 1h10 avant la fermeture de  la CO.  On la claque en 31 min: Fabienne me gratifie de quelques noms d’oiseaux quand je la perds au milieu des fougères plus hautes qu’elle. Dernière balise et on file à l’arrivée. Tape amicale entre nous: on sait que c’est gagné . Gestion parfaite de cette journée. Y’a plus qu’à profiter de l’arrivée.

 

Que dalle!!!après la ligne franchie, même pas le temps de parler au micro. Fabienne est appelée par une copine d’Anne Flore qui contracte grave sur l’esplanade devant la ligne d’arrivée. Put…mais elle va accoucher. Massage, respiration, contrôle des contractions: bref la totale!!!Fab aide Anne flore, je lui masse le dos et on attend les pompiers. Antoine, le papa arrive et prend le relais (se taper un raid et enchaîner avec un accouchement…mon pauvre Antoine t’as intérêt de rester éveillé!!!). Les pompiers embarquent les futurs parents. On file au ravito pour s’alimenter un peu (liquide et solide).

 

Douche et remise des prix. On n’attend pas longtemps. On termine donc 1er au scratch de ce 4ème raid des 2 domaines (Enfin!)

14456720_10154648498197148_857369174_o

Au final : 7h19 de course, 94 km et la  seule équipe qui a pris toutes les balises.

resultats-raid2domaines-2016

Un big up à ma raideuse de nana qui m’impressionne toujours: continue l’entraînement plaisir et sors les griffes quand tu mets le dossard!!

Un big up à Clem’s : the machine n’est plus en sommeil qu’on se le dise…
Un grand merci à l’équipe du conseil départemental qui oeuvre toujours avec le sourire, c’est toujours un plaisir de vous retrouver !!!

 

Nous rentrons récupérer nos marmots, tout heureux de cette journée idéale…mais encore plus heureux quand on apprend en début de soirée qu’un petit raideur est né….

Crédit photo: conseil départemental de la Gironde

Challenge Massy 2016

Sébastien a réalisé une très belle performance sur le challenge Massy cette année en terminant 1er de la catégorie Master Open.

Lors de la finale du challenge à Frontenac, il monte sur le podium et assure ainsi sa victoire au classement général de l’épreuve. BRAVO

Revivez son épopée en images.

00000723

img_0065

img_0063

img_0060

img_0062

img_0061

projet2016

Raid ABS 2016

Ca commence bien : j’oublie mon sac de fringues de raid dans la maison, on s’en rend compte au bout de 40 min de voiture, juste au moment où on devait récupérer la miss Fred sur le péage. Aller retour à la maison oblige, mm si j’ai tenté le drop de 70 m en proposant à ma douce de faire moitié route pour m’amener le sac. (heureusement qu’elle était là car c’est elle qui s’est rendu compte de l’oubli qd elle est rentrée!!!merci).
Ca m’apprendra à chambrer Stef dumortier 2 min avant le départ sur le choix de la couleur du sac de course. Les initiés du RIF comprendront…
Donc au programme c’est le raid ABS: 1ère manche du championnat de France Frmn/Fftri 2016.2017.
Ca claque: il semblerait qu’on va prendre cher au niveau du déniv!!!Arrivée à Bompas vers 00h30 : jetage de tentes au bord de la rivière et dodo. Réveil au son du train et préparation matos. On fait dans le minimaliste cette fois ci, mini Kamel, mini poche à eau . Mais grosse crevaison pour Fred et chaîne montée de traviole sur le dérailleur….on a gagné déjà une paire de bière avec ce souci d’avant course. Pour une nana qui prévoit tout à l’avance et bien c’est raté elle va payer sa tournée en fin de we!!!

14352307_520457794820980_2367603891953602996_o

On part donc à 2 équipes : Sébastien et Cédric en hommes mûrs et Fred et moi en mixte. On décide comme d’hab de faire la course ensemble pour optimiser les choix d’orientation et pour profiter du paysage!!!
Ca démarre par 3 km de bike and run où la patate monte de suite à 180 pulse au moins!!!on arrive au parc VTT dans le paquet de devant mais comme les 2 raids sont partis ensemble: y’a du monde. 14 km de VTT jalonné pour finir de se chauffer les cuissots. Ca grimpe fort.

14311270_520473838152709_4847459057380058678_o

Pointage en 5è et 6è position au scratch du raid intense: tout va bien. Trek orientation 12 km et 2h30 plus tard on revient au parc VTT. ce trek était fantastique, des coupes judicieuses des points de vue magnifiques et au jeu du chat et de la souris on a réussi à mettre dans le rouge l’équipe mixte qui était avec nous…Trop bon. Devant les 1ers sont loin déjà : Issy absolu a vissé d’entrée pour survoler ce raid en mixte!!!

14332917_520488611484565_651160364241840975_n

Nous repartons donc encore 5è et 6è du parc pour un Vtt orientation de 18 km +8 km de vtt jalonné. Grosse boulette qui nous fait perdre 40 minutes sur une sente difficile à trouver pour accéder au col. Alerte crampes pour moi sur ce début de section puis Cédric,dans le dur, est tracté par Seb qui prend un coup de chaud juste avant la boulette. Seule Frédérique est en forme!!!aie aie aie. On enquille une grosse descente pour finir ce Vtt’o et partir sur le jalonné.

14311311_520492794817480_7390545052488613897_o

On a perdu beaucoup de places et sûrement le podium en mixte. En forme on décide avec Fred de quitter nos compères pour réparer notre boulette. On réussit à doubler 3 équipes mixtes sur ce dernier VTT puis le trail et les 10 km de canoë pour finir. On termine en 8h34 et 2300m de D+ pour 74 bornes. Nos garçons arrivent 10′ derrière nous. Verdict de cette première journée: 8ème scratch et 3ème mixte pour Fred et moi. 12ème scratch pour Seb et Céd’. La journée a été très dure pour certaines équipes apparemment car il y a de nombreuses équipes shuntées par l’orga.

14310476_520491064817653_3103548056188469079_o

22h : départ du canyon nocturne pour les garçons: aquatique, ludique, saut de 7 m, rappel sous cascade..le pied!!!
Dodo et levé 5h45.
On découvre le classement provisoire et ma partenaire commence à avoir les guiboles qui chauffent. On a 6 min de retard sur les 2ème mixte (merci la boulette de 40′!!) et 1h30 de retard sur Issy absolu de Vivianne et Eric (autant dire que c’est mort pour la première place). On va tout donner et on comptera à la fin…

14352459_520492861484140_1015559382239626927_o

2 km de trek qui monte sévère puis 6 km de Vtt avec une patate de 3km et une descente de 3km à fond les ballons. Grosse course d’orientation montagne avec 12 postes. Parcours magnifique, l’orientation à 4 est nickel et on claque la section en 2h . On arrive au parc VTT avec Issy absolu en 2ème position. Transition express pour Fred et moi, il reste 22 km de VTT jalonné et faut tout donner. On se parle , s’encourage, le profil indique 2 grosses bosses et 2 grosses descentes techniques. Prise de risque maximale dans les descentes rocailleuses. Les montées se font chacun à notre rythme. Je sens ma coéquipière un petit peu stressée. Elle est obligée de me préciser qu’elle veut aller chercher la 2ème place et pas la 1ère. T’as raison , j’avais pas remarqué Fred!!Vu comment on appuie sur les pédales, on n’est pas venu pour acheter du terrain (mm si certains sentiers le méritent tellement les paysages sont beaux). J’ai pas non plus l’impression de beurrer des tartines, on s’envoie comme des fous. Petit coup de chaud (le seul du we ) dans la dernière montée pour ma Fred et on dévale vers Auzat. Arrivée dans le gymnase .Reste à attendre les autres et voir les écarts.

14330147_520473054819454_3539803553508555948_n

Très vite on comprend que ça va le faire. On part au buffet sans mm se laver tellement on a les crocs. Cédric et Seb ont géré ce dernier VTT et arrivent quelques minutes après nous. Pour cette journée : 43 km , 5h23 et 1800 D+
Rapide lavage dans les toilettes du gymnase et remise des prix. 6ème scratch et 2ème en mixte: énorme raid pour nous.
Sur le podium on savoure encore plus quand Seb et Cédric nous rejoignent pour leur victoire dans la catégorie « raideurs qui ont commencé le raid avec des t shirt en coton!!! »
Moment très sympa.
Nous remercions l’orga et on file sur Bordeaux non sans s’arrêter boire la binouze que Fred nous devait!!!
Le bilan est plus que positif: on marque beaucoup de points en vue du challenge et ce dans les 2 catégories mixtes et hommes.
Les parcours proposés étaient fantastiques : techniques et physiques.
Pour une première manche du challenge, le Raid ABS a ouvert la saison de la plus belle des manières.
Merci à Seb Cédric et Fred : on s’est bien marré encore une fois, sans prise de tête mais avec toujours le souci de bien faire. Bravo l’orga ABS !!et vive le raid !!!!
Crédit photo : Asso Absaventure et Krapa

Adventure Race Slovenia 2016

Adventure Race Slovenia : pour tous ceux qui veulent un raid long (mais pas trop) dans un pays magnifique, une orga au top, pas trop loin, pas de questions à se poser….c’est celui là !

Le projet était posé depuis un moment, l’équipe composée de Julien Rannou, Julien Kervedaou et Seb Cochet était cette fois complétée par Fred Stoezel, raideuse expérimentée, avec un gros palmarès de très belles courses et de grosses perfs qui revient avec nous sur du non-stop. Le courant passe bien, les entrainements et courses ensemble permettent de se fixer un objectif : se faire plaisir !

Sans titre

Départ de Bordeaux via Bruxelles ou habite Julien K, l’occasion de visiter la ville, saluer le Manneken Pis et déguster quelques spécialité locales…

Sans titre1

Après une inquiétude mercredi quand l’avion décolle de Bruxelles alors que nous avons vu nos caisses à vélo rester sur le tarmac, nous sommes accueilli à Ljubjana par Thomajs qui va se mettre aux petits soins pour nous rendre service (communication avec l’aéroport, check du matériel, dépannage VTT….) un immense merci à lui !

Sans titre2

Jeudi c’est donc remontage des vélos et préparation des caisses….une première pour nous, pas sur que nous ayons été très efficaces.
Dans l’après-midi cet l’accueil et le briefing dans un hotel du centre de Velenje, Julien R est sollicité pour lire le serment des athlètes….j’ai bien expliqué à Andrej le Directeur de course que s’il confiait cette mission à ce type là c’était la porte ouverte à toutes les tricheries possibles et imaginables, que tous les codes d’honneur seraient bafoués mais rien n’y a fait :

Sans titre3Sans titre5

A 18h, début des hostilités et du prologue avec interviews vidéo et CO dans urbaine Velenje, 2 cartes 2 binômes pour déterminer les ordres de départ du lendemain. Ambiance décontractée mais le ton est donné, les équipes vont vite, très vite !!!

Sans titre4

Retour au camping, lyophilisés, pizza, bières. Une nuit perturbée par les trombes d’eau qui tombent furieusement. Au petit matin c’st toujours sous la pluie que nous montons dans les cars qui nous emmenent au départ.
Arrivée au départ, distribution des cartes 1 à 5 et traçage pendant une heure : pour nous la stratégie est simple chercher à toujours viser les ouvertures de sections en début de course, les choix de balises à 1 ou 5 points déterminent peu notre itinéraire.
Nous voulons avancer vite, suivre au maximum les grandes traces et s’épargner sur les dénivellés.
Nos expériences précédentes nous ont montré que notre côté joueur nous a souvent couté cher….par exemple la via ferrata optionnelle sur le raidaran l’an dernier !
La répartition est simple Julien K et moi orientons, Julien R contrôle le roadbook, les horaires et les définitions, Fred reste en réserve et veille sur nous.

Sans titre6

En même temps que les 12 équipes de l’explorer (le grand raid!) 13 autres équipes s’élance sur un plus petit (!) dont le finish est la box 2.
Après une petite CO en ville que nous faisons en courant surement bien trop vite (mais on ne se refait pas….) nous attaquons le premier trek : 30km que nous avons cherché à réduire à 20. L’abandon de certaines balises nous fait progresser en tête de course. Les paysages sont magnifiques et nous comprenons vite que l’emplacement des balises va nous emmener vers lespoints de vue exceptionnels.

Première balise en dehors des chemins et premier jardinage….la carte au 50 000° et l’équidistance 20m nous perturbent….ça sera l’occasion de se faire chambrer par les jeunes de l’orga qui nous suivent grace au tracker à notre arrivée à la transition.

Sans titre7

Un premier trek bien mené, une transition rapide est nous repartons pour 150km de VTT que nous avons aussi cherché à reduire d’un tiers.
Le beau temps est revenu, il fait chaud et j’ai l’impression que nous ne faisons que monter, le point culminant de la course n’est pourtant qu’à 1200m. La progression est bonne dans un environnement toujours aussi féérique. Arrêt Coca dans une petite cabane bistrot dans une vallée du style et au milieu coule une rivère, la jeune fille nous sert en 5′ nos coca et 2 litres d’eau bouillante pour préparer nos lyophilisés pour le reste de la section et la nuit qui vient, avec le sourire !
Après 50 bornes petit stop pour escalade et rappel : porter le matériel pour une grimpe de 6m ça fait rager !!!

Sans titre8

Nous repartons pour 10 bornes rapides pour rentrer sur une VTT’O que nous voulons faire de jour.
Je n’ai pas assez bu et je commence à être dans le dur, la nuit tombe et le froid et l’humidité ressortent. Julien R n’est pas au mieux non plus.
A la VTT’O Julien K part seul pour chercher la majorité des postes, je pars avec Fred sur les autres.
Je suis de suite en difficulté, le chemin que je dois suivre est un ruisseau, les sentiers ne sont pas évident et j’arrive sur une zone de chablis avant mon poste ou normalement passe un chemin, je m’engage : ruisseau, boue, branchages je fais demi tour, je cherche à me recaller. Avec Fred on se confirme notre position puis on fini par laisse tomber : on veut avancer dans la course, on ne va pas passer la nuit sur une balise à 1 point ! Nous repartons, il est a peu près 21h, il fait nuit noire. Vers 2h30, nous passons dans une ville, Julien R à des absences. Nous optons pour un stop dodo….le petit courant d’air frais nous incite vite à repartir après un petit sommeil très réparateur pour tous.
A 4h il fait jour, nous sommes avec d’autres équipes, dans une grande descente nous cherchons une balise à l’entrée d’un chemin à droite, pas de bol elle est derrière le buisson à gauche ! Lancé pleine balle il faut presque 1km au peloton pour se rendre compte de l’erreur, demi tour et remontée, et comme on doit tous pointer on ne peut même pas en punir un par équipe !

Arrivée à Box1, grande grange avec la chaleur du petit matin qui revient.
Nous cherchons à aller vite, changer de tenues, refaire le plein des sacs (toujours trop plein nos sacs d’ailleurs). Un petit rappel de 25m en sortie des boxs. Nous retrouvons Thomajs toujours plein d’enthousiasme qui nous accueille chaleureusement : oh my favourite team ! Fred engage son rappel a toute vitesse, JK et moi encadrons Julien R toujours aussi à l’aise dès que ça dépasse 2m de vide !

Nous descendons directement sur le départ canoë : nos sacs sont un peu gros pour les sacs étanches, je pose ce gros paquetage comme un blaireau à l’arrière du bateau (autovideur…) qui se rempli tout de suite d’eau et vient inonder mon pantalon goretex : tu te changes, tu te mets au sec, tu te beurres les fesses de Nok et en 2 » tu sais que tu vas infuser pendant 3 heures !

La section est horrible : plein est, face au soleil levant et son reflet dans l’eau (et les lunettes au fond du sac à dos mis en force dans le sac étanche…), les balises sont dans des affluents qu’il faut remonter à contre courant….heureusement l’arrivée est rock’n roll au pied d’un devers dans le courant, les orgas nous lancent des cordes, on est emportés, on manque de se mettre à l’eau, mais on se marre !

Sans titre9

Nous sommes alors à Lubjana, séance dépoilage, on sort toutes les affaires pour faire secher au soleil, et on en profite pour faire le contrôle matériel.
Moment de stress pour ceux qui nous suivent….on ne bouge plus !
En fait Julien R est parti faire une CO urbaine (sans le tracker).

Fred harcèle les filles du bistrot voisin pour de l’eau chaude.
Julien K et moi traçons les nouvelles cartes que l’on vient de récupérer.

Sans titre11

Le trek suivant est annoncé à 44km, nous voulons une nouvelle fois nous épargner. Notre choix de moindre dénivellé nous fait laisser des balise en route et finalement s’avère assez long. La progression sur la route en plein soleil est éprouvante. Julien R se met vite à la laisse pour rester dans le rythme, il paye l’effort de la CO urbaine dans Lubjana…. Une longue procession.

De longs moments d’absences, des errances mentales, et le doigt sur la carte qui ne semble pas avancer. Les pieds sont en surchauffe et le poids des sacs à dos nous déchire les épaules : impossible de courir pour moi, j’ai même l’impression que je vais me casser les clavicules.
Nous nous accordons collectivement pour modifier notre tracé initial et éviter une dernière ascension, mais nous nous ajoutons un peu de distance.

Le ciel s’est assombrit et devient menaçant, Fred accélère le rythme, les premiers éclairs traversent le ciel, Fred part en courant, Julien K l’accompagne et Julien R et moi tentons malgré nos douleurs de suivre le rythme….en fait c’est sympa de courir un 1500m après 38 bornes de trek avec un gros sac à dos !
Nous arrivons à Box2 juste avant le déluge et un énorme orage….tant pis pour la balise que nous devions aller chercher en aller retour !

C’est la fin de course pour le « petit » raid et les équipes sont évacuées presque aussi vite qu’elles arrivent. L’AT est beaucoup trop petite compte tenu de la pluie, heureusement le repas chaud proposé (un ragout d’ours) est bon ! L’orga nous annonce que après cet orage la météo doit redevenir bonne. Les équipes qui arrivent sont trempées. La nuit tombe, nous sommes les premiers à repartir.

Plus que 140km de VTT, entrecoupés de 2 trek de 20 et 12….
Nous partons pour une suite de montées descentes : 400d+, 400d-, 350d+, 350d-, il fait effectivement a nouveau beau et avec la pleine lune presque pas besoin de nos éclairages.
La première partie sur route se passe bien, la laisse pour Julien pour le tenir dans le rythme dans les côtes, cette section passe bien et nous validons le choix de ne pas partir chercher de points sur le trek suivant.
Sur le début de la section suivante le choix est fait de repartir sur des sentiers pour rester a flanc et éviter une montée-descente sur la route : tout de suite l’orientation est plus compliquée, les intersections ne correspondent pas toujours ni leur direction….nous navigons grossièrement au cap.
Le retour sur des chemins et des routes facilite notre progression.
A 2 heures petit dodo dans un abribus, je m’enroule façon nem dans ma couverture de survie imité par les 3 autres et nous sombrons immédiatement.
Nous repartons un œil sur la montre : il nous reste 9 heures et nous avons du mal a estimer notre vitesse de progression lorsque que nous serons dans la vallée donc on ne lache rien nous finissons notre ascension vers le sommet puis pleine balle vers le fond de vallée dans les nuages avant de remonter vers un autre sommet ou nous arrivons vers 5h30 accueilli par le café des bénévoles, Julien K va se faire enlever les tiques et Julien R nous gratifie d’une superbe interview…..it has been a long night !!!!
Plusieurs équipes arrivent ça sent la dead line ! Dernière section à fond pour la première fois on prend toutes les balises de la section et même celles que l’ont avait pas prévu !
Par contre la fin de section est catastrophique, on veut doubler une équipe et on s’engage sur une mauvaise route, la densité des habitations cache les lignes de niveaux et on mange un max, enfin en approche de l’AT proche du tremplin de saut à ski, Julien qui « se souvient » nous emmène…..plein ouest alors que l’AT est à 200m à l’est….toujours resté concentré jusqu’au bout !!!

Nous partons en courant sur le dernier petit trek, Fred qui a laissé ses running à la box est en chaussettes, mais c’est bien ça « la masse »….sur le bitume !!! Les trois me mettent la misère, je transpire à grosses gouttes, tout ça pour arriver au paddle et attendre 10′ que l’orga ramène des gilets !
Arrivée par le lac, nous nous accrochons façon radeau : plus rapide mais surtout plus stable, nous savourons à fond cette fin de course.

Pas de teeshirt finisher en franchissant la ligne mais une bonne bière fraiche avec laquelle Fred s’empresse de nous arroser….quel gachis !

En suivant une bonne douche bien chaude, un repas gargantuesque, les résultats sous une pluie battante, quelques bières (encore!) en attendant d’être véhiculés à l’aéroport.
Une superbe aventure pleine de bonne humeur, un parcours magnifique, une orga au top : envie d’y revenir ! Merci pour tous les soutiens et les encouragements pendant la course.

Merci à Christophe et son magasin Traid pour l’immense soutien logistique. Et encore un immense bravo et merci à l’organisation.