Raid des deux domaines

rd2d-2Ellen, Clem, Cédric et Julien étaient au raid des 2 domaines.

145 km au programme sans les options: une belle journée s’annonce. Un plateau relevé : 3 équipes de naka naka, les renards des vignes, les pompiers du sdis, les muriens, les raideurs de Cestas, culture sud: bref de quoi se livrer une belle bataille pendant une paire d’heures.

L’objectif : rejoindre le domaine de Blasimon au nord du département jusqu’au domaine d’Hostens au sud de la Gironde, le tout en équipe de 4 mixte obligatoirement et tout en orientation. La préparation a été plutôt perso cette année puisque nous n’avons pas pu nous retrouver une seule fois à 4 pour s’entraîner, mais notre championne est en forme après son podium au trail de Piau et les garçons réparent leurs petits bobos (signe que la quarantaine approche à grands pas…)

Comme d’hab, l’objectif est de donner le meilleur et de confirmer notre belle 3ème place de l’année dernière voire mieux si affinités….

Après une rapide vérif matos le vendredi soir et un briefing à 22h tout le monde au dodo pour un réveil à 4 h du mat direction Blasimon en bus pour redescendre en vtt roller canoë, bike and run, trail.

Départ 7h du mat pour une co de nuit max 30min avec 6 postes à trouver: Cédric rentre dans la carte, au bout de 3 min on a les jambes rouges de sang après un passage dans du vert plus que foncé . On se rend compte qu’on a oublié un poste alors demi tour et on rentre au parc vtt avec quelques minutes de retard : rien de grave la journée va être longue.

35 km de vtt : la section sur le papier qui nous désavantage un peu: on n’est pas des grands rouleurs et on n’a pas (encore) nos 29 pouces qui dorment dans les cartons du magasin, mais on s’applique à gérer notre Ellen qui a enclenché le mode rouleau compresseur. Je prends la carte au début : comme on a 5 cartes pour faire les 35 bornes on s’est réparti le boulot afin de ne pas perdre de temps sur les changements de cartes (la chance d’avoir 3 orienteurs dans l’équipe). On s’arrête au milieu de la section pour faire une CO mémo de 4 postes dans Castelmoron d’Albret. Cédric et Clem s’y collent pendant que j’étudie les cartes du vtt et cherche le moyen d’aller à la balise option. Ellen est en forme: tout roule d’autant que je vois la tête de course à 5 min. Quelques kms plus loin c’est Ellen qui rentre dans la grotte pour aller pointer la balise spéléologie. Je pars avec Clem sur la balise option pour laisser reposer nos 2 coéquipiers: une belle montée qui chauffe les cuisses. Fin du VTT à 5 min des premiers , on doit être en 6ème ou 7 ème position.

2 km de trail pour rejoindre le parc canoë: j’ai les muscles des jambes qui me rappellent qu’il va falloir boire beaucoup dans la journée: on file prendre les canoës, rapide coup d’oeuil et toutes les équipes sont là : personne n’est largué sur ce début de raid.

12 km de canoë sur la Garonne: section pas très rigolote avec peu de courant, la marée commence à changer et on ne va pas bénéficier du courant très longtemps. On discute avec Cédric, ça chambre avec Sylvain des Renards et Manel des Naka.

7 km de trail : le long du canal Ellen et Clem donne le tempo mais on commence à être un peu touché avec Cédric. On croise les 2 équipes de naka qui attendent leurs coéquipiers partis chercher la balise trail.

6 km de bike and run : on prend les vtt, il commence à bien faire chaud : l’équipe avance bien, le moral est bon. on double une équipe sur le bike and run. On nous annonce 3ème à la fin du bike and run à 8-9 min des premiers. Transition express : on remplit les kamel et c’est reparti.

25 km de vtt: la partie la plus sympa en vtt sur les contreforts de Bazas. l’orientation est nickel, les jambes tirent un peu chez tout le monde sauf Ellen qui s’est mise en mode rouleau compresseur version 2. On se répartit les tâches entre le tractage, l’orientation et la récupération sur la balise option. Cette fois-ci c’est Clem et Cédric qui partent sur l’option: j’ai des débuts de crampes aux adducteurs et aux mollets. Je m’hydrate un max, discute avec Ellen et on attend avec les 1ers et 2èmes que nos coéquipiers reviennent. Les naka naka arrivent et annoncent que la balise option n’est pas sur le parcours (c’est une balise fantôme, on doit suivre le cheminement sur la carte et normalement tomber dessus) je ne m’inquiète pas j’ai confiance en mes 2 lascars partis la chercher. Fabrice de Cestas arrive à son tour sans la balise. Aie Aie Aie ça sent mauvais. Un des membres de l’orga arrive mais c’est trop tard : mes 2 compères doivent remuer tous les chemins pour trouver cette put!!! de balise. Les renards partis derrière nous sont eux aussi en train de jardiner autour d’une balise qui n’existe pas. Je prends mon tel pour appeler cédric en espérant qu’il décroche (comme quoi 2 tel portables dans le matos obligatoire c’est pas mal!!!) Yes il est au bout du fil, à eux de rentrer vite maintenant et d’arrêter de batailler. Quand ils arrivent vers nous les premiers sont repartis depuis 25 min : la course a complètement changé : la tête de course est un peu remaniée: on est maintenant 7ème ou 8ème. Cette balise nous coûte du temps mais je me dis que l’organisation va gérer cela. On reprend notre marche en avant, le moral pas trop touché : ça fait 6 heures de course et il reste encore du temps.

8 km de rollers : Au parc vtt je propose à Laurent l’un des 2 directeurs de course de shunter le temps entre la balise avant l’optionnelle et la balise après l’optionnelle : ceci afin de ne pas pénaliser trop les équipes qui ont plus jardiné que d’autres sur cette balise vraiment fantôme!!! le roller se passe bien, notre Ellen a progressé par rapport à l’année dernière et sa mémorable chute, idem pour Cédric mais cela ne nous empêche pas avec Clément de les tracter pour aller plus vite.

11 km de trail : j’ai les jambes en feu après le roller : la dernière option arrive dès le départ du trail : Clem (en grande forme toute la journée) s’y colle une nouvelle fois avec Cédric : je m’étire et me ravitaille avec notre princesse qui vit le raid sans baisse de régime. Il fallait aller  la chercher cette optionnelle là quand je vois la tête de mes 2 loulous revenir. Cédric accuse le coup, il va rester accrocher à moi pendant 9 bornes alternant marche et course pour récupérer.

110 ème kilomètre on est au château de Cazeneuve et le barrage horaire est dans 1h15 donc on a le temps de faire les épreuves spéciales : discogolf, tir à l’arc et Co mémo. On commence par le disco golf: 4 profs d’EPS qui doivent balancer un fresbee dans une panière à 150 mètres : ça va être de la rigolade!!! on réalise un par 16 sur les 4 parcours proposés soit 1 au dessus du par : le top du top. 8 flèches sur 12 dans la cible à 30 mètres. C’est tout bon pour nous!!! Je pars sur la CO mémo avec Cédric pendant que Clem et Ellen remplissent les Kamel. Je fais un rapide calcul pendant la Co mémo : on a dû remonter sérieux au classement après notre festival au disco golf et au tir à l’arc.

4 km de trail : j’ai les jambes en alerte rouge : ça crampe à chaque pas : Clem tracte Cédric qui me tracte : Ellen court à côté de nous et nous qualifie de bagnards ou des Dalton avec Joë devant et Averel derrière!! merci l’image mais je m’en fous je veux poser mes fesses dans le canoë.

8 km de canoë : super parcours sur le Ciron et ses méandres, la nuit va bientôt arriver, il fait frais et on récupère , Clem chante, on rame, la fin approche et on a bien géré pour l’instant.

1 km de trail pour rejoindre le parc roller : on remonte nos frontales sur le chemin en dévorant du fromage et du saucisson.

8 km de roller : ca file tout droit à 25km/h : Ellen et Cédric solidement attachés derrière nos sacs

16 km de vtt: la dernière section du raid : c’est tout droit sur la piste cyclable : on décide de tout donner pour ne rien regretter : premier et dernier coup de mou d’Ellen a 2 km de l’arrivée qui nous demande toutes les 20 secondes combien il reste de kilomètres.

On franchit la ligne d’arrivée après 14 h de course, heureux et satisfait de notre belle journée avec 165 km dans les jambes avec les options.

Une rapide douche, on range le camion, on récupère les rollers et on attend les résultats une bière à la main.

Au final une 4ème place qui nous ravit : les 3 premiers étaient plus forts physiquement aujourd’hui, on termine à 9 min du podium et à 31 min de la gagne, sans regrets même si l’organisation n’a pas retenu ma proposition pour la balise optionnelle. Un très grand bravo au Conseil Général de la Gironde organisateur de ce raid ! Bravo à Stéphane le traceur de ce raid qui a pu nous faire découvrir des endroits insolites de notre Gironde, à toutes les équipes qui ont participé : une bonne ambiance tout au long du raid : on commence à bien se connaître maintenant et c’est toujours un plaisir de batailler avec des équipes qui ont le sourire et qui s’encouragent.

Un grand merci à notre Ellen qui reste une traileuse de haut vol, et qui progresse en VTT. Reste plus qu’à aimer le canoë maintenant….Clem comme toujours impérial avec son physique et Cédric qui depuis qu’il roule en 29 ne se fait plus déposer sur chaque montée…

On repart d’Hostens content avec la ferme intention de défoncer le mac do 24/24 de Villenave d’Ornon. Manque de bol la salle est fermée, on doit prendre le drive mais un troupeau d’hand-balleuses passe commande alors on a finit au quick de Bègles sur un parking: Ellen a voulu un quick and toast bio mais il n’y avait pas ça en magasin

Crédit photo “Département de la Gironde – Aurélien Marquot – 2014”

Rdv à l’euskadi cap aventure maintenant et ensuite on tracera les contours de la saison 2015 …..Affaire à suivre…..Vive le raid!!!!

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.