Trail Blanc 2022

Trail Blanc 2022

Quoi de plus agréable comme test Covid qu’un trail à Cauteret. 4PN en forme, ont fait fondre la neige sur les 20km de pistes du Pont d’Espagne. Alors que la météo s’annonçait pessimiste, le moral des valeureux traileurs recroquevillés dans leur voiture jusqu’au dernier moment était au bon. Finalement le ciel a été clément et nos crampons sot partis à petits pas sous les pins blancs pour 2 boucles dans la vallée du Mercado . Sophie vainqueur M2 franchira la ligne en premier (sous les yeux de Jaco) , suivi du petit nouveau Cyril dopé par la présence de sa petite famille sur le parcours, puis les frères Schneider inséparables et miss Prez soi disant 1ere M3…L’organisation n’a pas hésité à nous offrir une bonne garbure dans le hall du Casino. Nous avons tous apprécié ce trail presque familial où les premiers encourageaient les derniers et où les bénévoles avaient un accent du coin. A faire et à refaire avec plaisir ; Sophie notre agent immobilier pouvant nous trouver des lofts pour 8,10,12 personnes !!!

Raid de Noël 2021

Raid de Noël 2021

C’est avec un grand plaisir que les Princes Noirs se sont retrouvés samedi 19 décembre lors d’un entraînement raid organisé par Julien et Cédric.
Plusieurs parcours étaient tracés afin d’adapter les distances à chaque catégorie. Tous les raiders ont pris du plaisir à s’éprouver autour de Sadirac Cursan et Camarsac.
Seb nous a même ajouté une épreuve surprise d’escalade en fin de raid. Merci !!

Bravo à tous et merci pour cette belle organisation qui s’est ponctuée par un goûter de noël avec chocolat chaud et bières !

Assemblée générale 2021

Assemblée générale 2021

Vendredi 26 novembre a eu lieu l’assemblée générale des Princes Noirs. Nous avons fait un bilan de nos activités sportives de l’année 2021 chez les adultes et à l’école de raid. Malgré le contexte, nous avons pu participer à de nombreux évènements et organiser une très belle édition de la Nuit du Prince Noir. Cette AG a été suivi de la braderie du Prince Noir et d’un temps de convivialité. Les jeunes et les moins jeunes ont ainsi eu le temps d’échanger sur leur année et sur leurs projets. 👏💪❤️ Et encore bravo à tous d avoir porté les couleurs🟨

Film de la 9ème Nuit du Prince Noir

Nous en profitons pour remercier une nouvelle fois nos sponsors, les municipalités, les propriétaires qui nous permettent d’emprunter des chemins privés. Merci à l’ensemble des bénévoles Princes Noirs, amis, familles, Camars@cteur, à nos anciens et fidèles bénévoles. Bravo à tous coureurs très jeunes et moins jeunes. Votre joie et vos sourires sont notre récompense.
Cette 9ème édition a été une réussite et nous espérons vous retrouver toujours aussi enthousiasme pour la 10ème édition.

Merci à notre réalisateur maison Clément

Raid Ran’Gers 2021

Raid Ran’Gers 2021

Trois équipes PN au départ de cette 8ème édition du Rangers 2021… De suite une discussion éphémère regroupe David et Fabienne, Cédric et Ewen, Ben et Moi (François). L’organisation paraît bien huilée On reçoit un message de l’orga qui nous convie à dormir gratuitement sur site avec un tarif de 62 euros par équipe pour l’inscription au raid… on se dit qu’ils sont bons là-bas dans le Gers. Du coup on organise le covoiturage : 3 équipes 3 voitures, Nickel !! on est bien organisés, les contraintes horaires ne collent pas ! C’est pas grave… Cédric et Ewen partent en éclaireurs et ouvrent le chalet… Les 2 autres équipes traversent un orage sans nom à se demander s’il va pleuvoir comme ça le dimanche ! on arrive sur place et pas une goutte !

On se met à éplucher à 6 cerveaux le road book : pédale auto ou pas ? le gros dilemme ! on opte tous pour les calettes au risque de perdre un peu de temps sur les transitions… mais le vtt est annoncé copieux alors …  Avec une section de 3 postes, à faire à pied ou pas ? On part se coucher là-dessus … Dav préfère kidnapper Fabienne dans le camion …

Au réveil tout le monde paraît en forme, dépose les VTT à Masseube et retour sur le site d’arrivée pour un transfert en bus vers la zone de départ … Bien évidemment une spéciale Céd Barbier une équipe monte dans le bus sans le doigt : pas inquiets chez les PN on est habitués !

Allez c’est l’heure du départ une petite CO semi urbaine histoire d’éclater le troupeau… Tout le monde part dans un sens sauf nous on décide de commencer par la 60… et d’enchainer l‘autre secteur ensuite… Tout se passe relativement bien et on rentre dans le paquet avec pourtant l’impression d’avoir pas trop mal couru … pas de boitier arrivée sur la section et du coup la fameuse 60 a été validée par la quasi-totalité des équipes au départ de la section VTT.

Le VTT, un suivi mais plutôt libre, aucune restriction… au premier croisement un duo de signaleur nous indique à droite mais c’est tout droit que nous irons… une bugne en bitume plutôt qu une grimpette dans la boue… nous revenons sur bon nombre d’équipes… nous faisons un deuxième choix judicieux nous propulse vers la tête de la course. Le tracé nous fait alterner de belles montées et descentes, pas beaucoup de plat en fait. Puis nous arrivons sur nos fameuses 3 balises à pointer à pied… personne de l’orga nous sommes un peu surpris mais bon pas de temps à perdre nous sommes en tête ! alors on fonce. Les seconds ne sont pas loin et font comme nous il posent leurs vélos et partent à pied ! les équipes suivantes ont bien lu le road book et nous rejoignent à VTT, nous doublent… En colère les noms d’oiseaux se bousculent dans nos têtes et nous perdons un peu le fil. Au sortir nous croisons Céd et Ewen qui ne sont pas loin 10 minutes environ ils feront ce tronçon à vélo, Dav et Fab aussi. 

Sur la suite du VTT nous pestons Ben furax moi un peu désabusé… nous ne reverrons jamais les premiers qui paraissent plus costauds en selle. Tant pis…

Le suivi se termine nous arrivons sur la CO et nous voyons partir les 3 team qui nous ont doublés auparavant. 11 postes en ligne, là aussi on se dit « c’est mort » mais on garde le contact, ils ne sont pas à l’abri d’une approximation, d’une erreur. Ben fait carreau à chaque poste et nous rejoignons les leaders sur la 9 on fait la 10 avec eux on se fait chambrer sur la portion qu’on a fait à pied et eux à vtt ! c’est de bonne guerre ! on est joueur et on part devant pour la 11; personne derrière et on file en tête vers l’arrivée de la CO et reprenons nos VTT avec quelques minutes d’avance seulement. Dav et Fab sont là pour débuter la CO et nous envoie un max de bonnes ondes… Merci

On démarre à Vélo certains qu’ils vont nous reprendre, nous faisons des choix rapides à deux quand il le faut. Nous apprendrons ensuite que derrière nos adversaires ont été hésitants à plusieurs reprises. Ça monte et ça descend encore et encore, quelques balises à prendre au passage… une énorme montée et on dégouline vers la section suivante en tête. Drôle de sensation que de mener c’est une première pour nous deux … 

Le canoé sera en orientation aussi, sympa un plan d’eau 5 postes à valider dans l’ordre… on rame on a un peu d’avance, mais le doute s’installe un peu… avons-nous tout fait dans l’ordre ? allez à priori oui … En sortant de l’eau, on évalue à 6 ou 7 minutes d’avance, ne faut quand même pas trainer !
La dernière section est une CO par répartition, Ben prend le nord moi le sud… à priori 5 postes chacun mais on se donne rendez-vous sur ma 5ème … Ben gère ça comme un maitre, mais de mon côté je grenouille sur la 43 que je laisse pour plus tard, je la prendrai au retour ! Et là je croise les autres équipes, ce n’est pas le moment de déconner ! on se retrouve à la 51 comme prévu et on file vers l’arche… Si tout est bon nous serons devant !

Pas de PM Pas de pénalités, à priori c’est gagné ! une première ensemble. Nous attendons le protocole autour d’un beau plateau repas ! Nous trinquons aussi au plaisir de se retrouver à plusieurs PN à l’arrivée d’un raid. Un chouette moment partagé en tout cas !

Les résultats tombent et c’est validé, Céd et Ewen termineront 5ème au scratch et Dav et Fab 4èmemixte. 

Maintenant a plus qu’à continuer la préparation pour le raid nature 46 avec 3 équipes de PN engagées.
François

Raid Occitania 2021

Raid Occitania 2021

Depuis mon installation dans la région de Montpellier, je m’entraines avec de nouveaux zigs, dont Jérôme Cadilhac et Cédric Pujos. Nous n’avons jamais couru ensemble jusqu’à maintenant, mais l’envie est là depuis quelques temps alors on décide de s’inscrire à ce raid qui apparait comme une bonne préparation pour les raids longs qui nous attendent, Sud Raid pour moi et Raid Galleacia pour Cédric et Jérôme.

Nous voila donc partis pour Pont de Salars où l’accueil du raid se fait par la remise de toutes les cartes de la course avec en bonus pas mal de modifications sur les sections, surtout celles du début. Beaucoup d’infos à retenir et surtout être sûr que tout le monde aura les mêmes….le chantier commence!

On débute le raid par un prologue à trois avec une belle petite CO pas très technique…4eme temps. Puis briefing avec grosse concentration pour rien louper de toutes les modifs. Pendant ce temps là on trace les sections VTT.
Départ de la course par ordre du prologue sur un parcours aquatique dans une structure gonflable pour Cédric et moi…très ludique, mais ça bouffe de l’énergie quand même! On enchaine par une transition voiture pour le départ du kayak avec trois balises à aller chercher sur le lac de Pareloup, toujours avec le même binôme. Section vite avalée pour enchainer sur un VTT et une CO pour Cédric et Jérome. Il fait déjà nuit à la transition du VTT.

Jusque là tout va bien, mais on sent qu’il faut dès maintenant durcir le rythme si on veut rentrer dans la première barrière horaire à 1h du matin pour une CO. On part donc Jérome et moi sur un VTT de 40km qu’on roule à vive allure de bout en bout pour même finir à bloc. A cette transition l’organisation nous annonce que la barrière a été décalée à 2h… Beaucoup d’énergie dépensée mais cela n’est pas grave on avance en tête de course.
Départ pour une nouvelle section VTT avec Cédric et moi au cours de laquelle on aura la fameuse CO avec barrière horaire et une VTT’O IOF en fin de section. Transition éclair, à peine le temps d’avaler un truc à manger…mauvaise idée mais je ne le paierai que plus tard dans la nuit! L’enjeu maintenant est de rentrer dans la prochaine barrière à 7h au départ du kayak tout en prenant un max de balises, voir tout !! On arrive sans encombre à la CO mais rien ne se passe comme prévu, les balises sont mal placées, on galère, on tourne en rond, on est au bon endroit mais les balises non…on laisse tomber pour se concentrer sur la VTT’O. De mon côté la fringale me prend, je suis à la lutte contre moi même…ca fait plus de 6h que je suis à bloc, ça commence à coincer, je m’accroche! On rentre dans la VTT’O après une longue section sur route usante. Il faut qu’on se motive pour reprendre le dessus. On pose une stratégie où en laisse deux en bas de la carte. Les balises défilent et on sent que ça peut le faire, changement de stratégie, on prend tout, il ne reste que la 2 mais il faut revenir au milieu de la carte et l’heure tourne. On s’en fout, on y va, il faut jouer, c’est une opportunité sérieuse de prendre le dessus sur la course. On va la chercher et on roule à bloc jusqu’à la fin de la section.
Jérôme est fou à la transition au Massegros, ça fait 5h qu’on est dans cette section, on est les derniers à arriver, il nous reste 1h03 pour une section trail’O/VTT annoncée à 1h20 pour les plus rapides (8h de pénalité si on ne rentre pas dans la section kayak!). Transition éclair, Jérome et Cédric filent dans le petit matin. Il faut que je me démène pour faire la transition voiture au plus vite et leur amener les vélos. Je suis cramé et conduire est une galère! Ils déboulent à 15 à l’heure avec toutes les balises au compteur, ils sont fous de joie et sautent sur les vélos pour espérer rejoindre le kayak. Le temps que je fasse la descente en voiture sur les Vignes ils sont déjà arrivés et ont pu franchir la barrière à 3 min prêt…bravo les gars! On est donc les derniers de la course mais probablement les seuls à avoir tout pris…ça devrait payer à un moment!!
Ils continuent tous les deux sur le kayak. Je vais à l’arrivée du kayak, il est 7h30 et on a toujours pas dormi 1 minute depuis 12h de course à fond. Je range les affaires, mange enfin du solide et j’arrive à poser 15 min de sommeil.Transition efficace et on repart sur un long trek avec Jérôme sur les hauteurs du Rozier. Je prends la carte pour laisser Jérôme se reposer. On est dans la brume mais les paysages de falaise sont magnifiques. Progression à bonne allure sans erreurs d’orientation. Arrivés à la transition, Cédric est dans tous ses états, il ne trouve pas mon axe de roue…erreur de ma part je ne lui ai pas dit où je l’avais déposé…les joies d’une nouvelle équipe!

On enchaine sur un long VTT qui nous fait traverser les Causses jusqu’au chaos de Nimes le Vieux. Cédric repart sur une CO dans le chaos avec Jérôme.
A cette transition on sait déjà que le raid se joue maintenant avec l’enchainement d’un gros VTT qui va nous mener jusqu’au sommet de l’Aigoual et deux CO IOF à la suite. Je repars avec Jérôme. Notre objectif, progresser vite tout en se préservant pour garder des forces sur les CO stratégiques. Conclusion, je le tracte presque jusqu’en haut et on finit par le GR défoncé qui longe la route interdite… On prend la balise au sommet, on descend pleine balle jusqu’à Prat Peyrot où Cédric nous attend. Il repart avec Jérôme sur les deux CO. Enfin une vraie pause, ils en ont au moins pour 3h00….rangement du camion, sieste, je fais chauffer de l’eau pour un lioph, l’eau boue, je vais la mettre dans mon lioph et les voila qui déboulent à 15 à l’heure…ils ont plié la section en moins de deux heures!!! Tant pis pour mon repas!
On repart avec Cédric sur un VTT au cours duquel on aura les premiers singles du raid…enfin du vrai VTT! Profil descendant jusqu’à Vissec, on avale les kilomètres à bloc sur les pistes forestières, route, puis singles à épingles…le bonheur! 

Transition rapide et je repars à pied avec Jérôme sur un trail’O dans les gorges de la Vis…magnifique, qui se termine de nuit sur le belvédère au dessus de Navacelles.
Cédric et Jérôme repartent en VTT pour la dernière section de la journée. On apprend à la transition qu’on va nous stopper au pied du pic Saint Baudille…on va trop vite…ils ne peuvent pas nous faire faire le canyon de nuit!! On comprend alors qu’on a rejoint la tête de course sur la journée après notre départ en dernier au kayak du matin!! Ils roulent fort sans faute et on se retrouve pour une courte nuit. Très peu de camions quand on arrive sur la transition…au réveil le parking est plein et même certains arriveront juste pour enchainer avec le départ en trail jusqu’au sommet du Pic…


Je repars avec Cédric pour ce trail. Départ en chasse toutes les 2 min à 6h30 avec l’ordre d’arrivée à la transition, on part 4eme. J’ai envie de bouffer du déniv…la machine est passée en mode long. On déglingue la section et on récupère les vélos au sommet pour la dernière descente. Au départ Jérôme nous a dit « les gars je sais que vous adorez la descente, mais là on est bien placé alors on temporise et on se met pas au tas… », « oui oui t’inquiètes on va pas oublier de freiner » répond-on la bouche en cœur…descente à bloc par le single du GR entre blocs et épingles, on rattrape les 3eme. Petite montée sur route pour rejoindre un col au dessus de Saint Guilhem le Désert et dernière descente avant le gel du temps…on lâche tout dans la montée et la descente et on se fait les deuxième!!
Maintenant tout est joué alors on profite de la fin de la descente par le cirque de l’Infernet et ses singles en balcon!! Une merveille au petit matin, sans touristes. On continue sur un canyon très court où on retrouve notre pote Floriane qui fait la sécu…embrassades et joie de se retrouver!
On file jusqu’à Saint Jean de Fos où Jérôme nous attend pour aller jusqu’à Tourbes en voiture pour une dernière CO avec bonification. On fait ça bon train et on rejoint la GEC pour vider le doigt…Pierre nous dit que pour l’instant on est les seuls à avoir tout pris…ça sent bon!! En attendant… douche, boulangerie, café, rangement, bières, cacahouètes, on refait le raid avec les copains en attendant les résultats. Le repas est servi et les résultats sont donnés…1ers au scratch…on est aux anges!

L’équipe était au top, le parcours aussi et le résultat derrière…un très bon we de raid!L’année prochaine se sera une traversée de la vallée de l’Aude depuis Mont Louis…avis aux amateurs!

Simon

Raid Tout Absolu 2021

Raid Tout Absolu 2021

Suite à l’annulation du PPA, nous décidons de nous aligner sur le raid Tout Absolu, une première pour l’ensemble de l’équipe. Cette fois-ci nous descend pour Saint Antonin Noble Val. Nous sommes 6 PN intéressés pour former 2 équipes de 3. Nico devait faire le raid avec nous mais malheureusement il s’est blessé peu avant le raid. Simon l’a remplacé sans hésiter. C’est super de pouvoir refaire un raid avec Simon et de courir de nouveau avec François. L’autre équipe des Princes Noirs sur le raid est composée de Fabienne, Seb C et Ced C.

Départ le vendredi soir pour une nuit dans le super camion de François. Confirmation de la stratégie d’équipe établie avec la répartition des sections sur ce raid en 2+1. On a essayé d’équilibrer les sections et de faire avec les qualités de chacun. Pour ma part ça sera environ 7h30 de raid et beaucoup de CO. L’objectif de l’équipe se faire plaisir, être le plus propre possible et finir dans les délais pour faire la dernière section VTT (S12). Ce n’est pas évident compte tenu des barrières horaires de plus en plus proches sur la fin d’après-midi.

Réveil à 5h30. Départ 7h du raid dans une très bonne ambiance grâce aux animateurs de l’équipe de Tout Absolu. Départ prudent à 3 pour nous avec un trail dans Saint Antonin Noble Val puis CO en ligne avec Vrai / manquant. On établi notre stratégie dans la montée.

On met un peu de temps sur la première balise et c’est parti. On fait un pari sur la 4 que l’on visite assez vite puis on enchaîne 2, 3, 5, 6, 7 (on n’avait pas pensé à faire un aller retour sur la 7 mais ce n’est pas plus mal car c’est roulant) 8, 9, 10 on est bien car on est avec des équipes qui avancent bien. On a tout donc on ne va pas à la 11 et on redescend par un super chemin. L’endroit est superbe. CO urbaine dans Saint Antonin Noble Val puis canoë. Nous sommes 10ème. C’est parfait car on a géré notre démarrage.

On fait le canoë avec François. Simon plus à l’aise que nous dans cette activité se réserve pour la suite. L’organisation nous annonce que nous sommes juste derrière des champions du monde de Canoë et qu’il faudrait prendre leur vague… Après 10 secondes on se rend compte que c’est trop tard 🤣. On passe les 3 difficultés sans souci. On ne perd un peu de terrain sur les équipes de devant mais on ne se fait reprendre que par une autre équipe de champion du monde… Décidément !! Les gars nous font une superbe impression. Notre bateau n’est pas un des meilleurs mais bon… on ne va pas se mentir ils ont un coup de pagaies phénoménal !

On finit bien la section et François enchaîne en trail avec Simon. C’est un suivi d’itinéraire. Je mets un peu de temps à arriver à la fin de la section en voiture. Les copains courent bien, traversent la rivière, font une bonne grimpette mais on perd quelques places. François est emprunté. Il a enchaîné toutes les épreuves depuis le départ.

Etant bien reposé je décide de faire la via ferrata avec Simon. Pas de difficulté sur le parcours mais du gaz ! C’est une superbe expérience avec de belles sensations, de la détente sur les obstacles et une vue à couper le souffle ! Génial !!

On repart directement avec Simon sur du VTT suivi. On avance bien, on prend un KOM ( de 17 minutes quand même) on rattrape 3 équipes. Pour faire le trou j’en remets une (le fameux double kick … 👊) mais je n’avais pas vu la fameuse boulette derrière entre 2 chemins aux orientations assez proches… Et 7 minutes de perdu avec une belle montée. On aurait pu continuer mais nous préférons être certains de ne pas laisser de balises. Pas de chance on aurait pu continuer. Pas grave, nous avançons bien et la fin du parcours est assez dur. On aura pris un bon déniv proche de 520m D+. Comme convenu je sors sur le fléché allemand. François et Simon enchaînent. On est dans le paquet (environ 14ème), ça reste serré.

Le fléché allemand créé par un anglais est très difficile, les hésitations sont nombreuses et le classement est boulversé dès les équipes de tête. Les premiers raiders arrivent à la fin de la section avec du retard sur les prévisions des organisateurs. Le tracé est très très compliqué. Certains sont arrivés par la route, d’autres ont ouvert l’enveloppe pénalité enfin d’autres ont perdu du temps. Malheureusement les copains ne passent pas entre les mailles du filet. Les organisateurs décident d’avancer la barrière horaire de la CO suivante de 30 Minutes. C’est très rare d’avancer une barrière horaire et ça peut nous faire sortir du raid (couper 2 sections à la suite). Notre stratégie doit être revue et malheureusement au détriment de la CO (notre pari pour récupérer des bonifications). C’est comme ça, patience. Les copains arrivent fatigués ayant doublé la distance prévue. C’était dur et il faut récupérer. Nous croisons la 2ème équipe PN avec qui on a juste le temps d’échanger quelques mots.

Il est 15h30 et l’organisateur nous dit d’aller directement à l’arrivée de la section CO en forêt de Gresigne. Avec Simon on décide de changer de vallon et de prendre plusieurs balises au passage. Nous avançons bien et nous enchaînons les postes. Nous récupérons certaines équipes et nous rejoignons la fin de la section 15 minutes avant la barrière horaire. Le classement est impossible à établir mais la dynamique est bonne et l’effet barrière horaire met une pression supplémentaire.

Sur la section VTT suivante nous assurons avec le parcours le plus direct possible. Là encore nous sommes présents physiquement et nos traces sont directes. La fin de la section est bonne et Simon sort afin de récupérer pour la dernière section. Il a fait pas mal d’effort depuis la via Ferrata.

Cette fois-ci nous repartons en CO pédestre sur la carte de Bruniquel. 1 nickel et 2 j’hésite un peu. Nous laissons les balises à 10 minutes de bonifications et nous enchaînons sur la 5, 6, 7, 8. Nous retrouvons la 1ère équipe mixte du raid (3ème du raid au scratch) et nous faisons un bout de course avec eux. C’est top et ça motive car nos choix sont bons. Nous laissons la 9 et la 10. Nous prenons la 11 et finissons la section en descente. Super parcours encore une fois. 👏merci les organisateurs.

Simon est dans les starting blocks, François me laisse la place. Je pars avec Simon il oriente et je me concentre sur ma gestion de course. Nous partons à 18h20 (barrière horaire à 18h30) et nous avons le droit de prendre les 2 options. On pense faire la 1ère mais pas forcément la 2ème. Nous arrivons au pied de l’option 1 et ça grimpe bien. Le point de vu est top et le tracé technique en descente. C’est impeccable. 15 minutes de bénéfice net. Nous enchaînons le parcours, un petit détour et nous retrouvons plusieurs équipes mieux classées que nous. Simon a les jambes qui le démangent et moi… je les sens bien. Je suis le groupe mais prend du temps pour doubler. Je me fais tirer sur 2 ou 3 passages et nous décidons de prendre l’option 2 qui me paraît bien longue (pour 1 balise). Nous commençons par une très belle descente, nous retrouvons l’équipe mixte puis nous nous attaquons à la remontée. Nous avons la surprise de prendre une 2ème balise. J’ai un doute sur le tracé. Simon continu et nous arrivons sur le tracé jalonné. Gain net 30 minutes. Au top nous suivons les jalons pendant quand même 8km. Le parcours est roulant et nous nous accrochons aux Bamberos. Notre rythme est bon et Saint Antonin Noble Val se rapproche. Les crampes aussi et pédaler devient une gestion.

Arrivés à Saint Antonin Noble Val, je m’assoie et je me déplie en douceur. Une fois debout ça va mieux et nous finissons le raid sur une CO urbaine miroir. L’est et l’ouest ont été inversés. Je me repère en ayant un raisonnement particulier. Si je suis bon je vais à gauche alors je vais à droite… Et ça marche. Je ne veux pas voir la carte par transparence pour me confronter à cette difficulté. Nous trouvons les 6 postes et nous franchissons la ligne d’arrivée à 20h50.

Avec les gars nous sommes bien contents de notre gestion des barrières horaires, de nos choix, de notre raid au global malgré les faits de courses. Notre objectif était de rentrer avant les barrières horaires pour faire toutes les sections avec une orientation propre. Sur un terrain accidenté et pas toujours facile nous avons rempli cet objectif. Merci les gars pour cette belle aventure. J’en garderai un très bon souvenir à vos côtés.
Nous finissons le raid à la 14ème place.

L’équipe mixte des PN arrivent peu après en ayant également fait toutes les sections et finissent à la 23ème place. 👏

La soirée se fini par un repas local (aligot saucisse). Le retour sur Bordeaux est là aussi tout une épreuve. François assure et je tombe de sommeil à 1h du matin.

Un grand merci aux organisateurs pour ce très très beau raid à 2h30 de Bordeaux dans un site magnifique. Le plateau était relevé et les épreuves très intéressantes à tous les plans : physique, stratégique et technique. 👍👏
Et merci pour l’ambiance, la convivialité et les photos (et photographes très nombreux) 👌

Raid du Bois Charmant 2021

Après 3 reports et près d’un an et demi d’attente le raid du bois Charmant a enfin pu avoir lieu. Ce raid qui d’ordinaire lance parfaitement la saison fait plutôt office de point d’orgue d’une saison tronquée par le contexte sanitaire. Alors un grand merci aux organisateurs et bénévoles d’avoir eu la force et le courage et maintenir ce bel événement !

Nous nous retrouvons au stade des Nouillers avec 4 équipes PN et associés. Nico blessé, est remplacé par Ellen pour former une équipe féminine, Ced et Steph, Jeff et moi puis Mathieu et Romain.

Avec Jeff notre objectif était de se faire plaisir et de réaliser la meilleure perf possible en fonction de nos capacités du jour. Les températures sont bien supérieures à 30°C.

Après une petite recherche de doigt avant le départ et une danse dans le bus, nous nous elancons sur un petit Trail puis sur un run and bike. Notre allure est bonne compte tenu des températures très élevées ! C’est notre premier run and bike ensemble et nous mettons un peu de temps à nous situer en terme de relais. Tout va bien jusqu’à ce que je passe à côté du vélo sans le voir. Un petit aller retour au velo, une belle dernière place au moment de récupérer le vélo… pas grave le raid est long et la chaleur va faire des dégâts. Faisons notre course.

Nous reprenons les filles sur la CO photos urbaines à St Jean d’Angely. Très jolie ville et belle CO avec des photos pas évidentes à trouver. Notre itinéraire est bon et notre recherche de photos optimales. Nous enchaînons ensuite avec un canoë mémo. Nous voyons vite que nous sommes revenus dans le peloton sans être entamés physiquement. Cependant, l’organisateur nous annonce que mon vélo est crevé. Bon la mèche posée la veille n’a pas tenu. On prend le temps d’en poser une autre et de regonfler. Réparation express. On décide de faire la CO suivante et de faire un point après.

Nous repartons alors avec Laure et Ellen. Les postes s’enchaînent bien et nous faisons quelques bons interpostes sur la fin. Les passages aquatiques font du bien car les jambes sont lourdes. Nous nous hydratons autant que possible. Nous quittons Saint Jean d’Angely pour nous diriger vers Les Nouillers. Nous enchaînons donc avec un VTT road book. Après un petit réglage sur les distances nous évitons les pièges notamment après la balise 2. Nous arrivons en 10eme position à l’épreuve surprise pétanque. Tu tires ou tu pointes… bref 4 boules dans le cercle et on enchaine avec une CO bataille navale. Nous reprenons les vélos pour un suivi avec passage de buse, des chemins pas toujours simples. Nous filons vers Bignay où nous attend une VTT’O. Le tracé est fait en faisant attention aux passages sur ou sous l’autoroute. Tout se déroule très bien nous reprenons des équipes de top 10 et nous croisons nos copains PN qui font course ensemble. Nous finissons le suivi qui nous mène à une épreuve surprise boueuse : ludique mais salissante. Nous sommes alors 8eme. Nous partons sur un Flèche allemand. Tout se passe bien jusqu’au moment où 4 équipes devant nous jardinent. Retour arrière express et nous prenons un chemin plutôt discret. Après analyse nous avons perdu 7 minutes mais gagné 2 places en prenant une décision rapidement. Nous arrivons alors à Nouillers, petit village rural près du fameux bois Charmant.
Les jambes commencent à être lourdes mais la CO plutôt technique peut être à notre avantage. Nous optimisons nos déplacements trouvons rapidement les balises. Nous commençons par la partie plus roulante et finissons par la partie plus technique. Nous dépassons une équipe en reprenons une autre puis nous arrivons finalement au village en 3eme position accompagnés des 2èmes et 4emes. On pense d’abord à la fin du raid mais non, on nous annonce un suivi d’itinéraire. A vélo ? Non à pied. Aïe

Strategiquement on prend un gros départ pour faire l’écart avec l’équipe de ARA apparemment un peu moins bien physiquement en laissant partir team Estu’R. Nous nous faisons quand même reprendre suite à une petite erreur de ma part par la team ARA. Notre progression est plus lente et nous nous faisons doubler mais une meilleure orientation nous permet de prendre la dernière balise et de filer vers l’arriver. Nous pensons être 3eme à 2´ des 2ème mais team Estu’R ont oublié de poinçonner une balise. Nous sommes donc 2èmes avec toutes les balises. Après une belle remontée, un raid dur physiquement en raison des conditions climatiques nous sommes très contents de nous.
Nous voyons arriver les copains qui finissent les dernières sections.
Après un moment convivial autour d’une bonne bière et d’un repas frites saucisses nous attendons le podium.

Ellen et Laure finissent 3eme et sur le podium 👏🏻👏🏻👏🏻
Ced Steph et Mathieu un peu plus loin au classement contents de l’aventure.
Rebondissement avec Jeff nous ne sommes pas appelés sur le podium. Nous avons fait une erreur sur la CO photo… Nous finissons 7eme. Nous en sommes fortement déçus mais au final très content d’avoir fait une très belle perf au delà même objectifs. Jeff s’est accroché et a été un coéquipier impeccable tout au long du raid🤩. On a pris en expérience et ça augure de belles courses pour la suite.

Merci encore à l’association des parents d’élèves du RPI de Archingeay pour ce joli raid organisé dans la convivialité 🙏

Benoît

Gastro raid 2021

Aujourd’hui c était le « gastro raid » sur la rive gauche organisé par 4 adultes de l asso. Des supers parcours sur 3 communes Gradignan Cestas et Léognan avec une arrivée au lac bleu. Au programme du VTT puzzle, co répartition, co score, trail, vtt suivi, vtt orientation et co relais. Un pur bonheur de voir les jeunes et les adultes de l asso sur un mm parcours. Une belle répétition pour les Championnat de France Raid Jeunes 2021 qui auront lieu dans moins de deux mois : au final une quarantaine de km pour les minots avec 4h30 d effort et pas loin de 75 km pour les adultes avec plus de 6h à courir rouler patauger dans les singles des Graves. C était bon ce raid off gastronomique : foie gras huitres sur les ravitos 😋. Les parents ont assuré la sécu toute la journée . Un grand merci 👏👏👏👏.