Raid Euskadi Cap Aventure (Julien)

Dernier raid de l’année chez nos amis d’EUSKADI CAP AVENTURE au pays basque. 2 équipes sont présentes chez les princes : Nico, Clem et Cédric pour les princes noirs et Ben, Seb du team GC et  Julien pour la 2ème équipe les princes noirs team GC.

Première bonne nouvelle, Dav notre prez sera notre assistant pour cette journée. En effet il nous fait l’agréable surprise d’être venu nous supporter pour la course. C’était pas du tout prévu au programme et ça fait bien plaisir. Couché vendredi soir vers minuit et demi après une bonne heure de chambrage entre les 2 équipes. Ca sent bon pour le lendemain….

déc raid ECA 015

Arrivé à 7h du mat on fait l’ouverture de la venta Aguirre pour récupérer dossard plaque café et discussion avec les autres copains. Ambiance cool et Sergio le directeur de course commence son brief : ça sent bon le dénivelé et des paysages qui nous changent de notre plate Gironde…

Parcours du ECA

Départ en trail 2 km + roller 2 km : Clem et Cédric ainsi que Ben et Seb: le roller est en montée et ça calme déjà les ardeurs de certains.

déc raid ECA 024

Mes 2 compères arrivent quelques secondes devant l’équipe des princes et on file sur la co score de 1 h et 20 postes:  au bout de 5 min j’ai les genoux en sang, on coupe à travers tout et n’importe quoi pour aller chercher les balises.

déc raid ECA 026

On en laisse 4 sur le coup après une petite faute à la 4 où on s’est trompé de ruisseau Cédric et Nico en ont laissé 3 donc 10 min d’écart entre nous. Nico et Clem repartent juste devant nous sur le vtt 1 de 13km en suivi d’itinéraire. J’enchaîne avec Ben : les jambes vont bien, on remonte quelques équipes, l’orientation est nickel, Ben assure, c’est cool !!!. A 6 km de l’arrivée on retrouve nos 2 lascars devant en train de réparer leur chaîne de VTT : Clem a décidément pas de chance avec le matos de raid….On s’arrête et on les aide à réparer ce pb : on leur file notre dérive chaîne et une attache rapide. On repart devant et on enchaîne avec un portage pour aller pointer la dernière balise. On a bien roulé sur cette section et je vais pouvoir me reposer car c’est Seb qui me remplace sur le trail suivant.

Mes 2 loulous passent le barrage horaire pour aller pointer l’option 1 et laissent l’option 2 de côté. Un gros trail pour eux avec 2h30 d’efforts et 800 m de D+ au compteur : ils ont galéré sur 1 poste : va trouver 1 ruine dans un champ de ruines toi !

Les autres sont un bon 1/4 d’heure derrière suite à leur mésaventure de la chaîne. Ils prennent aussi l’option 1. Clem est remonté et envoie les watts pour recoller: bon courage Cédric !!!

On part sur le VTT2 profil descendant 400 + et 700 – , j’oriente et Seb se refait la cerise : on ne sait pas trop où on en est au niveau classement avec le jeu des options. Mais on repart en 2ème position avec Nico de la Lémur team . Il faut monter sur la crête de la frontière espagnole et après c’est descente jusqu’à Biriatou. Cool!! Ben pas tant que ça en fait car la descente est vraiment pas roulante et je me rends compte que je suis une grosse quiche en VTT quand je vois les autres équipes nous doubler, mettre des gros brins à leur monture. Bref on décide de jouer sécurité avec Seb : on va pas se faire une clavicule juste avant les vacances. J’aperçois Cédric et Nico qui reviennent sur le dernier portage avant la dernière descente. On décide de les attendre et finir la course ensemble. Dernière épreuve Co urbaine en mémo et en relais : on associe nos forces pour terminer main dans la main ce raid encore une fois superbe.

déc raid ECA 033

Douchés les premiers au magasin tribord d’Hendaye, on attend les résultats en sirotant quelques bières et en retraçant cette journée très sympa. Le verdict tombe on fait 6è et 8è sur une quarantaine d’équipes: les options auront été prépondérantes comme d’hab !!On est content de la journée, on file sur St Jean De Luz ramener Ben qui reste là bas: un aller retour sur l’autoroute car on s’est trompé de sortie et hop nous voilà repartis sur Bordeaux. On pose Dav on range le matos et on file au dodo avec les jambes qui brûlent : faudrait inventer des guêtres à genoux…….

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.