Raid PPA 2015

Voici le CR de Millan, membre de Raid Life en région Parisienne.
Merci pour ce récit de course exhaustif !!!

1610925_10153853629849966_6063420083839592692_nAVANT le raid :
L’équipe (Princes Noirs Life) est constituée de Ben, Seb et moi.
Environ 2 semaines avant le départ, Ben m’annonce que Seb est forfait 😮 (blessure au genou, bon rétablissement 😉 à lui).
Un de ses potes (Cédric) est partant !
Mon trajet jusqu’à Bordeaux se passe très bien (TGV en 1ère classe car billets prem’s) avec même de la place pour mon vtt à côté de moi.
Très content d’y retrouver Ben.
Je fais la connaissance de Cédric :coucou: :yeah et on part.
On se marre bien dans la caisse et Cédric roupille :dodo à son tour.
Arrivée au retrait des dossards nickel :top: . On a pas le temps de faire le prologue VTT (boucle technique sur une bosse) mais on le fera le lendemain.
Arrivée au camping, on s’installe et retrouve l’autre équipe Princes Noirs Génération 60 pour manger avec eux. Ils sont en camping :yeah car et on profite de leur lumière, de leur table et chaises.
Stéphane s’est collé au prologue. 2’44 pour lui. Le premier étant en 2’18, cela semble très correct.
On affine la stratégie : ne pas prendre trop de balise optionnelle car elles sont très coûteuses en énérgie :crazy: .
:dodo

DSCN7035

J1 :
Je pars faire le prologue. C’est mouillé et je pense que cela ne m’est pas favorable. Je me donne pas à fond mais fait un score très médiocre (3’19’’) 😯 :nase: .

9H00 Briefing
On nous donne un résumé (sous plastic) de toutes les infos concernant la journée : Nbre de balises, leur numéro, les pénalités qui correspondent… C’est très utile merci l’orga.

9H30 : DEPART
Le prologue permet de déterminer l’ordre du départ avec un départ toutes 10’.
On part à la 39e position / 53 :nase: .
S1. VTT’O (8 km – 250D+) – 2 balises
Ça commence par une montée régulière.
On part bien et rattrape :uzi pas mal d’équipe.
Ce n’est pas vraiment de l’orientation pour nous car tout le monde se suit.
Résultat : 21e (18 places de gagnées)

S2. Epreuve surprise (5 km – 340mD+) – 1 balise optionnelle (250m d+ pour éviter 50’ de pénalité)
Il s’agit d’une CO urbaine très sympa :top: car à chaque balise, des habitants de Lescun :bravo: nous posent des questions sur la région. A chaque mauvaise réponse, un petit gage.
Exemple :
On nous montre une photo d’un petit mammifère qui ressemble à un rat et on a le choix entre le Desman, le rat museau ou le rat musqué. Etant donné la trompette du machin on dit le rat museau. Faux c’est le Desman des Pyrénnées.
Gage : un coéquipier tien une canne avec une balise au bout et avec une boule de pétanque en plastique il faut la toucher pour que l’on nous donne un indice afin de repartir. Les indices forment un rébus qui nous permettra d’obtenir la carte pour ce rendre au trail ‘O (Section 4)
C’est super sympa et ludique ! :yeah

Ensuite on retrouve les autre Princes Noirs à la balise suivante, il passe à la question avant nous. Ils répondent bon et nous filent la réponse. On se marre car le villageois n’a pas encore posé sa question qu’on lui file la réponse. On adoptera cette stratégie pour toute la CO. C’est très sympa.
La balise optionnelle est perchée tout en haut d’une colline. On suit notre stratégie et décide de ne pas la faire afin de s’économiser pour la suite.
On retourne au parc vtt et le rébus était : ici débute la galère ! Il est plus qu’approprié.
Résultat de la section : 29e :nase:

S3. VTT’O (4 km – 220mD+) 1 balise à l’arrivée de la section
On continue de grimper. On a un petit doute sur le meilleur itinéraire mais on repart vite.
On fait une section correcte. Seule une équipe nous double (mais ils ont fait l’optionnelle CO).
Résultat de la section : 19e :top:

S4. Trail’O (19km – 1700 D+) – 6 balises + 3 optionnelles
Il y a peu de vtt et on est assez content.
Le décor est splendide. De magnifiques 😯 montagnes vertes nous encerclent :top: . Le ravito est :top: : fruits (des morceaux de Kiwis délicieux, charcuteries, Chips, cacahuètes, gateaux…
On attaque ce très très gros morceaux de la journée, un peu inquiet à cause de la météo qui se gate. Le ciel est très gris et cela va s’abattre sur nous tel une cascade d’eau glacée. :ill :swimm
Il pleut et on grimpe. Vu le dénivelé, on marche sauf sur le plat et en descente (mais il n’y en a pas du tout pour le moment).
Le moral et l’état de l’équipe est très bon. :yeah
1er choix à faire sur une optionnelle située en haut d’un col (40’ de péna). Une équipe mixte N°20 (très forte) y va. On hésite mais on veut être prudent. On estime que l’on mettra 35’ pour la faire. On gagnerait que 5’ et on se cramerait. On ne l’a fait pas.
Bien que le temps soit très couvert et que le brouillard arrive, le décor reste fantastique. On prend notre pied. 😆
On se suit avec une équipe locale qui connaît parfaitement le terrain. Cela nous aide car ils enchainent bien et cela nous motive.
Ça grimpe encore et toujours jusqu’à une balise (n°9) située en haut d’un col. Les vainqueurs de l’an dernier l’ont déjà faite et descendent à donf dans un névé 😯 :rocket :rocket :rocket .
A la 9, on retrouve l’équipe mixte N°20 :top: :rapidfire :rapidfire . On est un peu dég mais il faut être conscient qu’on a pas leur niveau.
On descend aussi par les névés mais je ne suis pas à l’aise. Mes 2 coéquipiers dévalent vite et bien. Pour moi, ce sera vite mais sur le cul. Je flippe car je fonce droit sur des rochers à pleine vitesse tel à bobsleigh déchainé :stars :sos :pray . Un concurrent me dit de mettre mes pieds devant :thx :thx :thx . J’arrive à m’amortir sur les rochers qui se sont transformés en tapis agréable 😉 .
Après coup, c’était funky cette glissade 😛 .
Il pleut à fond maintenant. La douche est ouverte :swimm :ill :xyz . On descend enfin maintenant. On fait le choix d’aller chercher une optionnelle (45’ de péna) qui est assez simple pour y aller mais après ça se gatte.
Il n’y a pas vraiment de chemin pour rejoindre l’arrivée. On fonce à l’azimut droit dans la pente.
On arrive complétement trempé. On est à tordre. Le raid devient très dur :stars .
Alors que le ravito est sous nos yeux, on devra faire l’épreuve surprise avant. C’est dur car on se retrouve tel un bouledogue affamé devant une super côte de bœuf sans pouvoir y toucher.
On commence a être entamé et le moral est en déclin :stars à cause de ces cordes qui s’abattent sur nous comme des glaçons. On est frigorifié :ill .
Résultat de la section : 23e

S5. Surprise : 3 balises à trouver à l’azimut distance.
La 1ère OK. :top:
La 2e passe encore mais le passage dans un cours d’eau glacé est comme si on nous versait un seau de glace :ill . Pas agréable.
La 3e : on galère et le robinet est tourné au max :swimm .
Résultat de la section : 36e :nase:

Enfin le ravito : je met enfin mon coupe vent mais je claque des dents, tremble tel un malade atteint de Parkinson. J’arrive à peine à enfiler les kiwis.
On prend notre temps (une dizaine de minutes), peu être un peu trop car cela ne nous aide pas à nous à réchauffer mais cela nous fait du bien moralement 😉 .

S6. VTT’O (17 km – 900m D+)
Le comble. On cherche le D+ pour pouvoir se réchauffer. De ce côté là on sera gâté :crazy: .
Même sous cette pluie battante, les paysages sont motivants. Tout se vert découlinant avec ses maisons de bergers, ses moutons… nous remontent le moral.
Notre température corporel stagne enfin.
Cela monte via la route et tant mieux.
On retrouve nos ‘potes’ locaux. Cette équipe est super sympa et on fera route ensemble jusqu’au bout.
Je vais, à pieds, chercher une balise située dans le virage d’une descente. Le gars de l’autre équipe me la montre. J’étais passé devant sans la voir comme si la fatigue m’avait aveuglée :bang .
On repart dans un GR et cela est bcp moins roulant. Il y a pas mal de portage.
Une fois arrivée en descente, la magie reprend le dessus. Les singles sont tops :yeah :yeah :yeah . La terre n’est pas boueuse car beaucoup de feuilles jouent le rôle d’un buvard et absorbe cette eau. Heureusement car si c’était glissant, nous aurions été blessés ou très ralentis.
On s’éclate et on est moins trempé car les arbres denses nous couvrent bien.
On ne prendra pas les optionnelles car cela grimpe encore pas mal et la descente est dangereuse.
On arrive à la dernière balise de la section. Encore du portage.
Mais la encore, la descente (finale cette fois) est une véritable boite à bonbons que l’on s’empresse d’engloutir tels des gamins. C’est SPLENDIDE :crazy: :yeah .
Résultat de la section : 23e
On arrive vers 17H10 en 12 e position (sans compter les pénalités évidemment).
On ultra content d’être arrivé et de filé vers la récompense qu’est la douche chaude 😛 .
La pluie cesse est on se réchauffe. Les autres Princes Noirs arriveront 1H30 après nous mais avec une balise en plus mais on est quand même devant eux (environ 50’).
On va dîner et eux vont à la douche.
Super repas : bon (pâtes aux champignons) et copieux.
On se retape. On discute du lendemain car la météo s’annonce aussi difficile que cette journée. On préfère ne pas y penser.
« Ma tente » (une 2secondes de Quechua gentiment prêtée par Ben) est mouillée :swimm . L’eau s’est infiltrée par le sol.
On dormira à 3 dans la tente de Cédric qui est suffisamment grande pour que ça soit correct.
:dodo vers 22h30.

RESULTAT J1 : 20e :top: (32e pour les Princes Noirs génération 60 qui décideront de ne pas repartir car Patrick a un genou douloureux et la météo s’annonce compliquée).

1459257_10153553009669966_8399808965920165515_n

JOUR 2 : réveil à 3H15. Pas très motivant.
Je vais allé 3 fois aux toilettes avant le départ pour la petite histoire ce qui fera bien marrer mes coéquipiers.

S1. Epreuve surprise (stylo) : on nous remet une carte IOF est il faut donner la définition des 10 postes. On fait ça rapidement et on part dans les 1ers.
Pas de pénalité :top:

S2. VTT’O (14 km – 570mD+)
Il ne pleut pas. Notre éclairage est moyen par rapport aux équipes mieux équipées. Notre rythme est pas mal mais on se fait doubler par les meilleures équipes dont l’équipe ISSY absolu les filles (16e la veille) :bow . Elles sont fortes et se promènent sur cette section (6e).
On fait une petite erreur d’orientation mais rien de grave.
2 balises sont à aller chercher en haut d’une grosse montée.
Notre rythme est bon et on double.
Les naka naka (5e la veille :bow ) redescendent par le chemin (par lequel on est monté) plutôt que descendre par le GR et on est d’accord avec eux. Une fois dans la redescente on se rend compte que l’on est bien placé car plein d’équipes (dont pas mal devant nous au classement) sont encore dans la montée.
Ça fait du bien au moral. On fonce :rapidfire .
Résultat de la section : 11e :top:

S3. Surprise : il s’agit d’une balise à trouver en azimut distance. Cela s’appelle Azimut brutal.
On regarde et les meilleurs équipes sont très très haut dans une grosse grosse colline. On se dit qu’ils n’avancent pas et que si c’est le cas pour les meilleurs alors pour nous cela serait encore pire. On demande combien de temps les 1ers ont mis. Réponse : ils ne sont pas encore arrivés. Cela nous décide donc à ne pas la prendre (45’ de péna).
On veut donc partir pour la VTT mémo directement mais les bénévoles ne comprennent pas. Ils pensent que c’est une balise obligatoire et ne comprennent pas notre choix.
On perd 5’ à négocier :xyz .
Au regard des résultats, ce sera un très mauvais choix car on perd au moins 30’ par rapport aux équipes l’ayant prise. Mais sur le moment on est ravi de ne pas la faire.
Résultat de la section : 45e :nase: :nase: :nase:

S4. VTT mémo (9km – 200mD+):
Après avoir analysé scrupuleusement la carte, on part 1er de la section et on se fait rattraper 5’ après par les 1er du raid à ce moment de la course (3e la veille :bow ).
On roule bien. On arrive à la moitié de la section. On regarde rapidement la carte mais on se souvient bien du chemin. Les 1ers ne se sont pas du tout arrêtés et sont encore à vue.
On fonce bien. On voit les 1ers en bas alors qu’il faut continuer tout droit. Qui a raison ?
On arrive les 1ers au trail, applaudis :bravo: 😆 par les spectateurs. Ça fait chaud au cœur même si on sait que ce n’est pas notre place.
Résultat de la section : 18e :top:
Les meilleures équipes :uzi :uzi :uzi arrivent 2’ après et partent rapidement alors que l’on prend notre temps à la transition. On se ravitaille un peu. On part à la 7e place environ.
Le jour se lève et le temps tient toujours.

S5. Trail’O (18km – 1380 D+)
Le départ n’est pas évident. On est avec les naka-naka.
La 1ère balise est perchée en haut d’une montée verticale. Sur Strava, je vois qu’il y a des inclinaison à 50% 😯 :stars :crazy: 😮 . C’est super dur. On avance pas. Heureusement q’on a les bâtons. On se dit que l’on a pris au moins 500m D+ mais c’est seulement 200m D+ :crazy: .
Le décor est hallucinant. Trop beau :yeah . Le :sun se lève sur les sommets encore enneigés. Ravi de faire ce raid montagnard :yeah 😉 😆 . On profite un max du temps car on se dit que cela ne va pas durer.
C’est dur mais on marche à bon pas. On trottine quand on peut. On arrive à la 2e balise. On fait une petite pause car c’est costaud. Au loin, on voit les 1ers sur le sommet. Balise à 50’ de péna.
Le moral est bon et le temps splendide nous encourage à continuer sur ce rythme tout comme les équipes qui nous accompagnent. Le chemin est balisé par des piquets. L’orga a préféré les installer car cette partie était sous le brouillard les jours précédents :bow :thx .
Arrivée à la 3e balise, c’est le moment de choisir s’il faut aller ou non au sommet. Les 1ers ont mis 35’ :bow . Cela ne vaut pas le coup pour nous (seulement 4 équipes auront tout pris sur cette section). On redescend. Ben et Cédric descendent très bien :rapidfire . Je suis en retrait. L’orga nous indique que les névés sont dangereux. Cédric étant super à l’aide, décide de le prendre. Il se régale 😯 et descend tellement vite 😎 que Ben lui emboite le pas. Afin de ne pas trop ralentir l’équipe. Je les suis en mode chasse la neige. Un vrai parisien dixit Cédric. Tout se passe bien cette fois est on gagne du temps :rapidfire :rapidfire :rapidfire .
On est bien dans le timing et physiquement et on décide de faire une optionnelle en descente. On met 20’ pour la faire et nous fait économiser 40’ de péna :yeah . Elle est donc très rentable :top: .
On revient sur 2 équipes. Cela nous fait beaucoup de bien :rapidfire .
On s’éclate et se régale :yeah !!!
On est bien dans les temps et on choisit de faire la dernière optionnelle d’1h10 de péna. Elle est loin mais une fois cette balise dans la poche, l’arrivée se retrouvera en descente.
On est avec 2 autres équipes. Cela monte fort et le chemin n’est pas évident :stars . Ben nous oriente correctement :bravo: mais cela n’est pas clair. On la pensait plus proche mais cette balise se mérite quand même ! On la trouve enfin. L’équipe qui nous accompagnait est fourbe est en profite pour nous lâcher :nase: . Pas grave on les retrouvera dans la descente :coucou: .
Une équipe mixte nous rattrape. Ben et Cédric sont devant mais pour ma part, je n’arrive pas à recoller la fille. Elle galope bien 😯 . Cette équipe jeune est hallucinante. Ils termineront en fait 6e au scratch :bow et font partie des 4 équipes ayant tout pris :bow sur les 2 jours.
On arrive 20’ avant la barrière horaire :yeah .
On a la banane car on arrive au ravito et surtout on est conscient d’avoir fait un bon trail.
Après avoir profité encore des kiwis :thx … on repart
Transition encore moyenne.
Résultat de la section : 10e :top: :top:

6. VTT carnet de route (6km – 90mD+)
Retour vers Lescun. Rien de difficile surtout lorsque le moral est bon. On kiffe dans la descente.

Petite surprise : un bénévole déguisé en moine (sympa comme tous d’ailleurs) nous attend au pied du rocher du Caillou du Curé. Il nous fait trop marrer… C’est Cédric qui s’y colle. Avant de monter à l’escalade du rocher il doit faire pénitence et s’enfourner un pruneau à l’eau de vie. Epreuve très ludique et agréable.
Nous fonçons pour les derniers kilomètres jusqu’à l’arrivée.

Résultat de la section : 15e :top:

Nous y attend une dernière surprise :
S7 : un biathlon en relais.
Le premier coéquipier par pour effectuer à pieds cette fois le prologue vtt. Ensuite il faut tirer
3 billes de paintball dans la cible. Pour chaque bille hors cible, il faut effectuer un tour de péna.
Ben part à bon rythme et loupe 1 fois la cible. C’est bien.
Je vais l’imiter mais mon rythme de course est plus faible.
Cédric fait la même chose que Ben et nous arrivons tous les 3 main dans la main tout sourire ultra content de terminer ce beau raid.
Résultat de la section : 4e :top: :top: :top:

11219598_769188816531842_5492091657529211872_n

Nous venons de nous régaler pendant 2 jours, qui sont passés si vite (surtout la 2e journée) ! On a formé une super équipe :bravo: :bravo: :bravo: . Bien homogène où l’entraide était au cœur des préoccupations.
Beaucoup de plaisir 😉 😉 😉 !
Très heureux d’avoir fait la connaissance de Cédric :thx pour qui c’était seulement son 2e raid.
J’ai kiffé ce raid qui était mon 1er en montagne et mon plus beau. Décor féérique 😮 . De nombreux passages étaient encore plus beaux que ceux des chemins du soleil.
On est ravi de notre parcours et de nos choix. On est d’accord pour dire que l’on a bien joué stratégiquement et optimisé par rapport aux conditions et à notre niveau. On est ravi de notre résultat 😉

RESULTAT J2 : 13e Bravo !
RESULTAT DU RAID : 16e Yeah !

Voilà, à l’heure du traditionnel magret-frites du dimanche midi. Ça fait du bien.
Nous redescendons du cirque de Lescun avec un sourire aux lèvres, la tête pleine de souvenirs et avec l’envie de revenir.

Merci à mes coéquipiers et bravo !

On est ko est on fait :dodo dans la voiture tour à tour.
BREF : magique, très difficile sous la pluie, gros dénivelé, super aventure humaine, très beaux parcours et top équipe de bénévoles… à refaire !!!

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.